illustration : Livres

Livres

La rubrique Livres regroupe des recensions critiques d’ouvrages sélectionnés en sciences sociales.La rubrique Livres regroupe des recensions critiques d’ouvrages sélectionnés en sciences sociales.

Un drôle de Sujet ?

À propos de Mbembe, Achille. 2016. Politiques de l’inimitié. Paris : La Découverte.

Gérard Martial Amougou | 30.03.2017

En s’appuyant sur son dernier ouvrage, Politiques de l’inimitié, paru récemment aux éditions La Découverte, cette contribution interroge la centralité de la notion de sujet dans l’œuvre d’Achille Mbembe. Confronté à l’état actuel des nouvelles sociologies de l’individu et aux dérives du monde moderne, le sujet mbembéen, dont les contours se profilent à l’ombre de Frantz Fanon, n’en est pas moins porteur de dilemmes. [...]

Pratiques de la sécurité dans la ville et sûreté des espaces urbains.

Comby, Jacques (dir.) avec la coll. d’Emmanuelle Romanet-Da Fonseca. 2015. Peurs dans la ville. Urbanisme et sécurité dans l’agglomération lyonnaise XIXe-XXIe siècle. Rennes : Presses universitaires de Rennes, coll. « Espace et territoires ».

Laura Monfleur | 26.10.2016

L’ouvrage collectif dirigé par Jacques Comby examine la sécurité en ville et les formes urbaines associées par le prisme des discours, des pratiques et des représentations des différents acteurs de la gouvernance et de l’urbanisme de l’agglomération lyonnaise depuis le 19e siècle. Cet ouvrage permet de dévoiler les préoccupations et les pratiques sécuritaires dans la production de la ville et d’en faire une analyse critique. L’objectif de ce compte-rendu est de rendre compte des apports de cet ouvrage, notamment [...]

Faites l’expérience de ces ambiances urbaines que je ne saurais définir.

Thibaud, Jean-Paul. 2015. En quête d’ambiances. Éprouver la ville en passant. Genève : MētisPresses, coll. « vuesDensemble Essais ».

Marine Kneubühler | 20.10.2016

En quête d’ambiances participe du tournant sensible que les sciences humaines et sociales seraient à même d’opérer dans un débat interdisciplinaire autour de la conception des espaces publics urbains et de la maîtrise de leurs ambiances, en s’intéressant à l’expérience vécue. Cet ouvrage prend la forme d’un recueil réunissant des textes parus entre 1996 et 2014, et propose une exploration des ambiances urbaines sur un plan théorique, d’une part, et sur un plan méthodologique, d’autre part. Sa force se [...]

L’actualité d’une pensée politique.

Castoriadis, Cornelius. 2015. La société bureaucratique, écrits politiques 1945-1997. Tome V. Paris : Sandre.

Christophe Premat | 24.05.2016

Dans un contexte marqué par l’enfermement dans des régimes bureaucratiques de nature capitaliste, la réédition des écrits politiques de Castoriadis est un véritable acte d’autonomie. Ces écrits comprennent des articles publiés par Castoriadis dans la revue Socialisme ou Barbarie à la fin des années 1940 et des analyses postérieures de l’évolution du régime russe. Écrire sur la Russie pour Castoriadis n’est pas simplement décrire la dégénérescence d’un système politique, c’est mettre à jour une tendance de fond des régimes [...]

Habiter : Hortense fait tourner l’appareil.

Soichet, Hortense. 2016. Esperem ! Images d’un monde en soi. Paris : Créaphis.

Olivier Lazzarotti | 17.05.2016

L’expérience de « photographe sociale » conduite par la photographe Hortense Soichet et l’Association d’éducation populaire auprès des femmes (GRAPh-CMI) de la cité gitane d’Eperem, près de Carcassonne, renvoie, en en dévoilant une part des dynamiques, à une réflexion sur le concept d’« habiter » comme construction réciproque des habitant-e-s et du Monde. [...]

Méduse face à Gaïa.

Latour, Bruno. 2015. Face à Gaïa. Huit conférences sur le nouveau régime climatique. Paris : La Découverte.

Alexandre Rigal | 19.04.2016

Ce commentaire de Face à Gaïa décrit la bataille intellectuelle que Bruno Latour engage contre les Modernes, à l’heure où la Terre les menace. Il use pour cela de l’icône Gaïa, personnage principal de l’ouvrage qui lui permet de représenter une Terre réanimée des créatures qui la compose. Saisir cette composition est le moyen pour les Modernes de prendre en compte les effets néfastes de leurs actes sur les autres créatures, et sur eux-mêmes. Car ceux-ci sont à la [...]

La re-cherche, un roman ?

Meur, Diane. 2015. La carte des Mendelssohn, roman. Paris : Sabine Wespierser.

Olivier Lazzarotti | 02.02.2016

L’ouvrage de Diane Meur se revendique comme un roman, celui de la généalogie descendante du philosophe des Lumières Moses Mendelssohn. Mais le récit est en même temps celui de la quête de l’auteure. Dès lors, il nous livre une riche expérience de recherche dont le parcours évoque celui de démarches courantes en sciences sociales et humaines, même si elles ne sont pas souvent dites. [...]

Mésologie des savoirs : sciences et contingence.

Rheinberger, Hans-Jörg. 2014. Introduction à la philosophie des sciences. Paris: La Découverte.

Romaric Jannel | 26.01.2016

La philosophie et l’histoire des sciences ont connu depuis le 19e siècle d’importantes évolutions. Des pratiques inédites et de nouveaux questionnements sont apparus, selon Rheinberger chez les scientifiques eux-mêmes, puis chez les philosophes. L’histoire des sciences et l’épistémologie furent peu à peu interrogées quant à leurs dimensions historique, sociale et anthropologique. Loin de nier l’importance de la recherche scientifique, l’auteur présente son caractère contingent. Faire science, c’est s’inscrire entre autres dans une époque, dans une communauté et dans une [...]

Une approche autre de l’individualité.

Emmanuel Lozerand (dir.). 2014. Drôles d’individus. De la singularité individuelle dans le Reste-du-monde. Paris : Klincksieck.

Gérard Martial Amougou | 01.12.2015

Si la question de l’individualisation reste largement à écrire au sein des sociétés occidentales, le traitement de l’individualité dans le Reste-du-monde semble davantage pressant. L’ouvrage collectif dirigé par Emmanuel Lozerand esquisse un panorama des conceptions plurielles de l’individu ailleurs, que la présente contribution se propose de rendre intelligible tout en explorant quelques perspectives. [...]

Plus de biodiversité pour plus de démocratie.

Larrère, Catherine et Raphaël Larrère. 2015. Penser et agir avec la nature. Une enquête philosophique. Paris : La Découverte.

Alexandra Borsari | 10.11.2015

Avec Penser et agir avec la nature, Catherine et Raphaël Larrère poursuivent leur réflexion sur les liens entre humanité et nature, et sur les moyens que nous avons de cohabiter avec cette dernière. Engagé, cet ouvrage propose de refonder l’écologie politique à partir du concept de « biodiversité », entendu comme norme. Faisant la synthèse du chemin parcouru depuis leur ouvrage de référence, Du bon usage de la nature (1997), ce livre met l’agir au centre à partir d’une [...]