illustration : Livres

Livres

La rubrique Livres regroupe des recensions critiques d’ouvrages sélectionnés en sciences sociales.La rubrique Livres regroupe des recensions critiques d’ouvrages sélectionnés en sciences sociales.

Les citoyens-artisans dans la ville.

Réflexion sur la production symbolique et matérielle de l’espace public.

Kevin Clementi | 11.10.2021

Cet article fait la recension du livre L’espace public artisanal de Thomas Riffaud (2020). L’ouvrage propose un point de vue intéressant en se concentrant sur la figure de l’« artisan », un citoyen qui par son appropriation des espaces publics participe à leur production. L’ouvrage se compose de trois parties dédiées à la description de cet idéal type, et aux contours de son action dans la ville contemporaine. Il propose ensuite des études de cas dans une dernière partie. [...]

La guerre de l’habiter aura-t-elle lieu ?  

Olivier Lazzarotti | 28.09.2021

La lecture du livre « Où suis-je ? » de Bruno Latour convainc que, au moins autant que l’enjeu écologique de la planète, c’est bien, dans son entière plénitude, la question de l’habiter qui est posée. Dès lors, les considérations écologiques, en particulier l’annonce apocalyptique de la fin, peuvent-elles être les entrées exclusives de cet enjeu pour l’humanité tout entière, soit chacun et chacune de ses membres, et bien au-delà encore ?           [...]

Le rythme : une des formes concrètes du temps. 

Alain Guez | 02.08.2021

Le rythme est certainement une des formes concrètes du temps. Le Manifeste pour une politique des rythmes développe un argumentaire convaincant sur la puissance de l’approche rythmique pour affronter des pathologies du capitalisme et plus largement pour construire une choréopolitique émancipatrice. En tentant de prolonger la réflexion, le « pari du rythme » est discuté ici à partir d’une des hypothèses du Manifeste : le rythme est une notion qui permet d’articuler espace et temps. Des ethnographies sur l’expérience [...]

La République écologique.

Projet politique et utopie ?   

Philippe Rozin | 29.06.2021

L’écologie politique a gagné un ascendant idéologique et intellectuel considérable dans les démocraties occidentales contemporaines. Ayant engendré une destruction profonde, et peut-être irrémédiable des écosystèmes terrestres, en laissant l’empreinte écologique la plus dévastatrice de toute l’histoire du monde, l’humanité est en demeure de poser une véritable question de nature métapolitique aux gouvernements des États. C’est toute la relation de la vie aux modèles politiques républicains et démocratiques qui est posée. La possibilité d’un modèle politique de rupture, changeant l’ordre [...]

Malthus en Afrique.

Christian Bouquet | 04.06.2021

John May et Jean-Pierre Guengant produisent et exploitent depuis plus de vingt ans les données démographiques de l’Afrique subsaharienne. Dans cet ouvrage, ils synthétisent les résultats de leurs enquêtes et de leurs recherches de la manière la plus neutre et objective, sans alarmisme et sans déni. [...]

De la société de consommation à la société marchande.

Romain Grandinetti | 25.05.2021

Comment sommes-nous devenus des consommateurs ? Anthony Galluzzo explore la conversion des occidentaux à la consommation au cours des 19e et 20e siècles. Dans cette approche transdisciplinaire, il met en avant les mutations sociales profondes induites par ce changement du rapport des hommes à la matérialité qui a abouti à la constitution d’une société marchande. L’auteur expose également la prise de pouvoir des marchands qui en a découlé. [...]

Great good third place ?

Le coworking fait-il tiers-lieu ?

Pierre-Mathieu Le Bel | 12.04.2021

Cet article fait la recension du livre Tiers-lieux. Travailler et entreprendre sur les territoires : espaces de coworking, fablabs, hacklabs… (Krauss et Tremblay 2019). Plutôt que d’en faire le compte-rendu d’une façon linéaire, il mettre côte à côte sa lecture avec celle de l’ouvrage The Great Good Place (Oldenburg, 1989) qui fait depuis 30 ans office de référence incontournable sur le thème des tiers lieux. Ce regard croisé permet de faire ressortir évolutions, continuités, points d’arrimages et de divergences [...]

Encore une fois, Bruce Begout casse l’ambiance…

Nacima Baron | 07.04.2021

Bruce Begout est philosophe mais aussi romancier. Maître de conférence à l'Université de Bordeaux, membre de l'équipe Sciences, Philosophie, Humanités (EA 4574), il a écrit plusieurs ouvrages sur l'exploration des mondes urbains, du quotidien et des lieux "communs". C'est aussi un spécialiste de Wittgenstein et de Husserl qui porte des recherches sur la phénoménologie, la philosophie de l'action, la philosophie analytique, la philosophie des sciences, du langage et la logique. [...]

Des ignorants qui s’ignorent ?

Olivier Lazzarotti | 17.03.2021

Par l’originalité du thème et de l’approche, l’ouvrage couvrant la période 1755-1900, est bien celui d’Alain Corbin. Passant les discussions sur la notion d’ignorance, il ouvre à des questionnements à la fois fondamentaux et contemporains sur les interrelations humaines aussi bien que la prédictibilité du monde. [...]

Risques et promesses des saturations

Une nouvelle notion pour penser les dynamiques urbaines en sciences sociales

Margaux Vigne | 08.03.2021

Nos modes de vies et les espaces urbains dans lesquels nous évoluons sont le théâtre du développement de formes de saturations multiples et croissantes. Les textes réunis dans cet ouvrage cherchent à repérer, décrire et analyser ces phénomènes tant spatiaux que temporels ou sociaux. Plus largement, le pari de cet ouvrage est de faire des saturations un nouveau champ de recherches en sciences sociales. Pari tenu au sens où, malgré les limites de l’ouvrage en lui-même, celui-ci montre le [...]