Margaux Vigne

Margaux Vigne est chercheuse en sciences sociales au sein du CRENAU (ENSA Nantes, UMR AAU). Après avoir été formée comme paysagiste elle a étudiée les sciences sociales et a soutenu en 2019 une thèse en Urbanisme et Aménagement de l’espace intitulée Occuper les lieux – Occuper les habitants. Ethnographie de deux expérimentations institutionnelles. Bruxelles, Nantes., dans laquelle elle analyse les dynamiques d’expérimentation et d’institutionnalisation à l’œuvre dans deux dispositifs de participation habitante et d’urbanisme temporaire.

Risques et promesses des saturations

Une nouvelle notion pour penser les dynamiques urbaines en sciences sociales

Margaux Vigne | 08.03.2021

Nos modes de vies et les espaces urbains dans lesquels nous évoluons sont le théâtre du développement de formes de saturations multiples et croissantes. Les textes réunis dans cet ouvrage cherchent à repérer, décrire et analyser ces phénomènes tant spatiaux que temporels ou sociaux. Plus largement, le pari de cet ouvrage est de faire des saturations un nouveau champ de recherches en sciences sociales. Pari tenu au sens où, malgré les limites de l’ouvrage en lui-même, celui-ci montre le [...]