François Warin

Agrégé et docteur en philosophie, François Warin a enseigné dans des universités étrangères, au Brésil et en Afrique subsaharienne. Il est aussi auteur de Nietzsche et Bataille. La parodie à l’infini (PUF, 1994) et de textes sur Montaigne, sur l’esthétique, sur l’esthétique des arts premiers, les problèmes éthiques et géopolitiques (par exemple, « La haine de l’Occident » dans EspacesTemps.net 2009) etc. Ses dernières parutions sont : Le christianisme en héritage (La Phocide, 2011), avec une postface de Jean-Luc Nancy, et Malaise dans la généalogie (Médium, 2014).

Le musée déconstruit : le réquisitoire de Jean-Loup Amselle.

Amselle, Jean-Loup. 2016. Le musée exposé. Fécamp : Lignes.

François Warin | 17.05.2017

Avec les nouveaux musées, oeuvres des plus grands architectes, nous sommes entrés dans un nouvel âge. C’est ce nouveau lieu d’enfermement qui mobilise aujourd’hui les grands pèlerinages du tourisme international, que Jean-Loup Amselle entend déconstruire dans un livre (Le musée exposé) au propos aussi ambitieux qu’iconoclaste, livre dans lequel se croisent critique marxienne, critique foucaldienne et critique postcoloniale. En prenant une dimension géopolitique, le musée, devenu musée de société, s’expose aujourd’hui au conflit des mémoires et des identités et [...]

Figures et repentirs d’une anthropologie non participante : l’ayahuasca en Amazonie péruvienne.

Amselle, Jean-Loup. 2013. Psychotropiques. La fièvre de l’ayahuasca en amazonie péruvienne. Paris : Albin Michel.

François Warin | 31.03.2014

Jean-Loup Amselle, anthropologue atypique, volontiers critique à l’égard de sa propre discipline, continue de poursuivre son analyse des pathologies de l’Occident et de déconstruire les illusions qui nous portent à fuir un avenir ressenti comme menaçant et à trouver refuge dans un passé mythique et fantasmé. Psychotropiques. La fièvre de l’ayahuasca en forêt amazonienne (2013) recentre l’analyse sur les nouveaux acteurs de l’Amazonie péruvienne qui se partagent le marché mondial de l’angoisse et qui donnent à la pulsion touristique [...]

Le village, une passion française.

Le Goff, Jean-Pierre. 2012. La fin du village. Une histoire française. Paris : Gallimard.

François Warin | 19.08.2013

À l’ancienne communauté villageoise rude mais solidaire qui caractérisait Cadenet, bourg du Luberon, a succédé un nouveau monde bariolé où individus, catégories sociales, univers mentaux, coexistent sans liens dans un même espace dépourvu d’avenir commun. Le livre de Jean-Pierre Le Goff, La fin du village, met à l’épreuve l’image mythique du village qui nous habite encore. Témoin d’une des plus grandes mutations de notre histoire, le village est en réalité le microcosme du mal-être français. Nous avons tenté d’interroger [...]

L’anthropologie, derechef.

Jean-Louis Amselle, L’anthropologue et le politique, Paris, Éditions Lignes, 2012.

François Warin | 15.10.2012

Le nouveau livre de Jean-Loup Amselle, L’anthropologue et le politique, est un recueil d’articles que leur brièveté rend particulièrement denses et incisifs. Tous ces articles s’inscrivent dans la perspective critique, dans la perspective marxienne, ouverte par les deux précédents livres de l’auteur : Rétrorévolutions. Essais sur les primitivismes contemporains (Paris, Stock, 2010) et L’ethnicisation de la [...]

Dérives primitivistes et crispations identitaires.

(A) Jean-Loup Amselle, Rétrovolutions. Essais sur les primitivismes contemporains, 2010. (B) Jean-Loup Amselle, L’ethnicisation de la France, 2011.

François Warin | 27.08.2012

La Terre et les Morts. Maurice Barrès La Mer et les Vivants. Paul Claudel Une des questions majeures qui traversent notre temps est, à n’en pas douter, celle de l’altérité. On se souvient que dans Le Sophiste c’est à un étrange étranger venu d’Elée que Platon confia le soin de nous apprendre, contre Parménide qui [...]

L’anthropo-logique d’André Jacob, une philosophie pour le temps présent.

André Jacob, Esquisse d’une Anthropo-logique, 2011.

François Warin | 02.04.2012

Quand l’homme réel, en chair et en os, campé sur la terre solide et bien ronde, l’homme qui aspire et expire toutes les forces de la nature… (Marx, 3e manuscrit de 1844). La reproduction sur la première de couverture d’une toile « abstraite » de Kandinsky introduit à merveille le nouveau livre d’André Jacob Esquisse [...]

La haine de l’Occident.

Et les paradoxes du postcolonialisme.

François Warin | 22.06.2009

« L’Occident est maintenant partout, en Occident et ailleurs, dans les structures et dans les esprits. »Ashis Nandy, L’ennemi intime « Tout est venu à l’Europe et tout en est venu. »Paul Valéry, La crise de l’esprit Contraste. Le vocable de postcolonialisme est équivoque et il est chez nous, il faut bien l’avouer, quasiment muet. [...]