Alfonso Pinto

Alfonso Pinto est docteur à l’ENS de Lyon. Après un parcours d’études en Italie, en lettres, histoire et géographie, il a soutenu une thèse qui porte le titre de « Une archéologie du présent. Les espaces urbains dans le cinéma-catastrophe » (2016), en se focalisant sur les rapports entre urbain, science-fiction et imaginaires du désastre. Parmi ses thèmes de recherche, l’on peut signaler les processus de construction des imaginaires géographiques et des identités fictionnelles de l’urbain, les imaginaires et les représentations des catastrophes, les expériences spatio-temporelles des modernités. Il est l’auteur, entre autres, de « Espace et société dans le cinéma des Zombies » (Annales de Géographie, n°695-696, janvier-avril 2014) et « Gomorra la série. Une réinvention de l’imaginaire napolitain » (Entrelacs, HS n°4, novembre 2016).

L’imaginaire de la Louisiane dans True Detective. Peer review

Une réinvention du Southern Gothic.

Alfonso Pinto | 22.02.2018

Cet article est une réflexion géographique à propos des processus de fabrication des identités visuelles et narratives d’un territoire. L’analyse sera axée sur le rôle de la série américaine True Detective (HBO, 2014) dans la définition de l’imaginaire de la Louisiane et, plus en détail, des rapports entre ce produit et les fictions du Southern Gothic. Premièrement, l’on cherchera à définir les manières à travers lesquelles ces fictions connotent le paysage, en les confrontant aussi avec les imaginaires du [...]