Pierre-Mathieu Le Bel

PhD en géographie, chargé de cours et Stagiaire postdoctoral, Département de géographie, Université du Québec à Montréal

Produire les communs à travers l’histoire.

Graber, Frédéric et Fabien Locher. 2018. Posséder la nature. Environnement et propriété dans l’histoire. Paris : Éditions Amsterdam.

Pierre-Mathieu Le Bel | 11.07.2019

Les défis environnementaux et sociétaux auxquels l’humanité est confrontée semblent souligner toujours de façon plus prégnante le caractère contradictoire d’une propriété exercée comme exclusion et domination si l’on souhaite répondre à des enjeux d’équité et d’entraide. Il importe au contraire de chercher à cadrer la propriété avec un esprit de cohabitation. Posséder la nature adopte ce dessein. Il offre une sélection d’articles ou de chapitres inédits en français, choisis sur la base de leur positionnement à contre-courant des théories [...]

La spatialité du texte. Étude sur la réception des Morts qui dérangent. Peer review

Stéphane Guimont Marceau et Pierre-Mathieu Le Bel | 02.04.2012

Malgré le dynamisme relatif de la géographie littéraire, les contributions de ce champ d’études tendent à négliger la réception dans l’étude de la spatialité du texte. Le présent article tente de répondre en partie à l’appel de Sharp (1996; 2000) d’investir davantage ce pôle du rapport au texte tout en s’inspirant de la contribution de Hones (2008) qui propose une approche du texte comme événement. Pour ce faire, nous portons notre attention sur le discours de [...]