mobilité

L'ensemble des articles ayant pour mot clé : mobilité

Pages :12

Les rythmes indisciplinés.

Claire Pelgrims et Armelle Hausser | 23.05.2019

Cet essai invite à réfléchir à l’existence de rythmes indisciplinés, c’est-à-dire les manières de fluer personnelles qui entrent en tension avec la tonalité d’une situation donnée et induisent une recomposition du rythme collectif. Cet article questionne les différents dispositifs de l’aménagement urbain qui imposent un rythme et permettent une « mise en cadence » des mobilités et de l’expérience ou, au contraire, offrent des appuis à la performance de rythmes dissonants, alternatifs. Dans la première partie de l’article, les [...]

Point à la ligne !

Quand le Petit Poucet apprend à dessiner…

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.05.2019

Si les itinéraires touristiques, mémoriels ou sportifs ont depuis longtemps donné lieu à des artefacts plus ou moins sophistiqués, le GPS drawing, ou dessin GPS, renvoie à des pratiques spatiales fondées sur plusieurs formes d’innovations. Toutes consistent à se déplacer à l’aide d’instruments de géolocalisation et à produire après coup une image ou un texte à portée sémiosphérique. Il s’agit ici d’interroger l’espace et les spatialités dans ce qu’elles ont d’inédites. [...]

Société mobile : vers une politique des mobilités ? Une exploration autour de cinq enjeux. Peer review

Eric Le Breton | 16.03.2018

La question mobilitaire constitue aujourd’hui la scène de débats impliquant des acteurs économiques et politiques, diverses institutions, ainsi que des lobbys. Nous examinons des enjeux désormais sociétaux, et non plus seulement techniques, contribuant à l’émergence d’un champ de débats politiques et axiologiques en cours d’unification. Nous explorons cinq controverses : l’accessibilité des périphéries, la mobilité générique, la régulation du travail mobile, le droit d’être préservé du flux et la démocratie de multi-appartenance. S’esquisse alors la possibilité d’émergence d’une politique qui [...]

Mobilités changeantes, mobilités intriquées.

Christophe Mincke et Vincent Kaufmann | 29.03.2017

Sommes-nous bien certains de savoir ce qu’est la mobilité ? Et l’immobilité ? C’est en partant de ces questions simples que nous avons mené une réflexion en trois temps. Le premier nous a menés à examiner la variation au cours du temps de la définition du mobile et de l’immobile, en même temps que changeaient les représentations de l’espace et du temps. Le deuxième fut consacré à l’examen de la nature des espaces dans lesquels des mobilités peuvent se [...]

La mobilité périurbaine : le changement, c’est pour quand ?

Hélène NessiBenoit ContiLaurent ProulhacPatricia Sajous et Mariane Thébert | 24.03.2017

Y a-t-il changement effectif des systèmes de mobilité dans le périurbain francilien ? Quelles en sont les principales caractéristiques ? La contribution principale de cet article consiste à relever ce qui évolue et ce qui n’évolue pas dans la mobilité résidentielle et les déplacements quotidiens des individus, et à caractériser le changement à travers l’analyse de trois terrains périurbains en région Île-de-France. Les résultats montrent la mise en place de mesures adaptatives, assurant la permanence du système automobile, à [...]

Je t’aime… moi non plus.

Quels changements dans le rapport des jeunes lyonnais à l’automobile ?

Stéphanie Vincent-GeslinPascal PochetNathalie OrtarPatrick Bonnel et Louafi Bouzouina | 15.03.2017

Dans cet article, nous nous intéressons aux évolutions du rapport des jeunes adultes à l’automobile. Pour cela nous utilisons une méthode mixte, combinant entretiens qualitatifs menés dans l’aire urbaine de Lyon, et analyses des « enquêtes ménages déplacements » de Lyon, entre 1995 et 2006. La relative désaffection pour le passage du permis de conduire est l’une des modalités de ce changement d’attitudes et de pratiques, particulièrement dans les zones denses et centrales. Elle peut être rapprochée du coût [...]

Réduire la mobilité par la télécommunication : un leurre ?

Sébastien Munafò | 10.11.2015

L’idée que les outils de télécommunication permettent de réduire l’hétérogénéité de l’espace et, par conséquent, la demande de mobilité, accompagne systématiquement toute avancée technologique majeure dans le domaine. Face à cette idée séduisante, les scientifiques sont parfois invités à souligner des enseignements empiriques davantage contre-intuitifs. [...]

Des habitudes automobiles antifragiles.

Buhler, Thomas. 2015. Déplacements urbains : sortir de l’orthodoxie. Plaidoyer pour une prise en compte des habitudes. Lausanne : PPUR.

Alexandre Rigal | 08.09.2015

Une grande partie des habitudes automobiles est autofragile. « Autofragile » signifie que l’habitude de conduire se renforce à mesure qu’elle rencontre des situations divergentes. Voici comment nous pouvons interpréter les résultats de Thomas Buhler, présentés dans son ouvrage Déplacements urbains : sortir de l’orthodoxie. Plaidoyer pour une prise en compte des habitudes. Critiquant les injonctions au changement fondées sur des visions d’acteurs calculateurs ou sans contradiction morale, Thomas Buhler décrit les propriétés complexes de l’habitude. Ainsi le jour [...]

Le Monde, comme si vous y étiez.

Les nourritures terrestres de l’Expo 2015 à Milan.

Jacques Lévy | 13.07.2015

La thématique de l’Exposition universelle de Milan, en 2015, « Nourrir la planète » semble à pauvre, discutable et complaisante. Au-delà de ce mélange indigeste de commerce, d’écologie et de géopolitique, n’est-ce pas le signe de l’épuisement de ce genre d’événement en son principe même, dans un contexte où il n’est plus nécessaire, ni même utile pour découvrir le Monde et où seuls les voyageurs paresseux peuvent y trouver de l’intérêt. Cette « zone molle de la classe [...]

«Communautés d’installés».

Pour une histoire de l’appartenance médiévale au village ou à la ville.

Joseph Morsel | 11.11.2014

Le but de ce travail est de rendre compte d’un phénomène particulier de transformation de la société médiévale, à savoir la formation de ce qu’on appellera « communautés d’installés », soit la mise en place progressive, à partir des 11e-12e siècles en Europe occidentale, de formes d’appartenance sociale définissant une identité collective fondée sur un certain rapport à l’espace et au temps. Cette « installation » aboutit à un ensemble exorégulé de pratiques d’habitat, de production et de déplacement [...]

Pages :12