Pauline Hosotte

Pauline Hosotte est doctorante au Laboratoire de Sociologie Urbaine de l’EPFL et ingénieure d’étude chez Transitec Ingénieurs-Conseils. Ingénieure civile diplômée de cette école, elle conjugue les domaines de l’ingénierie des transports, de l’aménagement du territoire et des sciences sociales pour faire progresser la compréhension des changements de comportement en matière de mobilité, des paramètres qui sous-tendent leur forme observable. Après un travail sur les pratiques de grande mobilité en Europe et au Chili, c’est également avec une teinte internationale qu’elle travaille sur le phénomène controversé de l’évaporation du trafic. Par un lien étroit avec la pratique, elle vise à préciser la diversité des demandes sociales, pour que l’intervention publique urbaine puisse être calibrée pour y répondre.

Rythmes urbains.

Alexis GumyPauline Hosotte et Marc-Edouard Schultheiss | 17.07.2020

Alors que les conditions d’accès à la mobilité n’ont jamais été aussi bonnes, les injonctions sociales qui se matérialisent aussi bien au travail, dans les loisirs ou dans la famille peuvent créer des formes de vulnérabilités temporelles. Cet article soutient l’hypothèse que ces dernières, lorsqu’elles sont renforcées par une situation de forte responsabilité parentale ou de dépendance à la voiture, incitent les ménages à instaurer des pratiques de mobilité qui sortent de l’ordinaire. Ces pratiques, qualifiées ici d’émergentes, leur [...]