Alexis Gumy

Alexis Gumy est doctorant au Laboratoire de Sociologie Urbaine de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Diplômé de cette même école en ingénierie civile, ses recherches s’appuient sur des méthodes quantitatives appliquées à l’analyse des modes de vie et des formes de mobilités. Au-travers des différentes thématiques qu’il traite, il cherche à transcender les approches statistiques classiques, fonctionnalistes et normatives, en considérant notamment l’expérience ou les opinions comme déterminantes dans l’étude des comportements. Il a par exemple mesuré l’impact du facteur de stress ressenti dans la pratique de la « grande mobilité ». Dans la continuité de ses travaux, il s’intéresse actuellement à la relation entre pratiques et représentations dans le cadre des agglomérations transfrontalières européennes (Fonds National de la Recherche Scientifique). Enfin, il intervient également en tant qu’assistant dans plusieurs cours de la faculté ENAC de l’EPFL.

Rythmes urbains.

Alexis GumyPauline Hosotte et Marc-Edouard Schultheiss | 17.07.2020

Alors que les conditions d’accès à la mobilité n’ont jamais été aussi bonnes, les injonctions sociales qui se matérialisent aussi bien au travail, dans les loisirs ou dans la famille peuvent créer des formes de vulnérabilités temporelles. Cet article soutient l’hypothèse que ces dernières, lorsqu’elles sont renforcées par une situation de forte responsabilité parentale ou de dépendance à la voiture, incitent les ménages à instaurer des pratiques de mobilité qui sortent de l’ordinaire. Ces pratiques, qualifiées ici d’émergentes, leur [...]