Barbara Fontar

Barbara Fontar est maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, et titulaire d’un doctorat en sciences de l’information et de la communication. Ses travaux de recherche portent sur les pratiques, les dispositifs, les discours, l’identité, les usages et les réceptions des acteurs impliqués dans les processus communicationnels et médiatiques. Dans le cadre d'une approche socio-sémiotique de la communication et des médias, ses travaux visent à interroger les processus communicationnels et médiatiques dans toutes les dimensions de leur trajectoire sociale : conditions d’émergence et de production ; les dispositifs discursifs et situationnels et les artefacts eux-mêmes ; et, enfin, la réception et les usages des médias par des publics. Son intérêt particulier pour les problématiques liées au vaste champ de l’éducation aux médias la conduit à mener des recherches sur la réception et les usages des médias (traditionnels et numériques), en particulier chez les publics enfants et adolescents. Dans ce cadre, elle s'intéresse aux cultures juvéniles, aux imaginaires sociaux, aux représentations médiatiques, aux stéréotypes genrés et socialisations différenciées, aux comportements critiques, aux conditions d'appropriation des médias, aux contextes d'usage, aux médiations parentales, aux médias comme outil de loisirs, d'éducation et de communication.

Des fonctions d’un glossaire dans un programme de recherche pluridisciplinaire. Peer review

Exemple du glossaire du programme ANR, « Inégalités éducatives et construction des parcours des 11-15 ans dans leurs espaces de vie ».

Magali HardouinRégis KeerleJean-François ThéminesGérard BoudesseulIsabelle DanicOlivier DavidBarbara FontarChristophe GuibertLionel GuillemotMickaël Le MentecPascal Plantard et Louisa Plouchart-Even | 04.05.2018

De janvier 2012 à octobre 2015, le programme financé par l’Agence Nationale de la Recherche portant sur les inégalités éducatives et la construction des parcours des 11-15 ans dans leurs espaces de vie (acronyme INEDUC) a regroupé une vingtaine de chercheurs de plusieurs disciplines : des géographes, des sociologues, des chercheurs des sciences de l’éducation et des sciences de l’information ainsi que de la communication. En raison de son approche volontairement interdisciplinaire, l’équipe a pensé nécessaire de partager une culture [...]