Détour théâtral pour repenser le droit à la ville.

[Théâtre, exposition itinérante, conférences, safari urbain] UNIL, Lausanne, 4-18 mars 2009

Image1Plusieurs chercheurs de l’UNIL se sont saisis de la pièce de théâtre La ville et les ombres présentée par la Grange de Dorigny pour offrir à la communauté universitaire et au grand public l’occasion d’une large réflexion sur le droit au logement et par extension sur celui de la ville aujourd’hui. Inscrite dans la veine du théâtre documentaire, la pièce de Jérôme Richier interroge l’évacuation du squat Rhino à Genève qui avait été largement relayée dans la presse nationale et internationale.

Du 4 au 18 mars, le projet se décline en une série d’événements multiformes accompagnant la présentation sur le campus de la pièce (12-15 mars). Une exposition itinérante « squattant l’espace du campus » met en scène les différents aspects de la problématique du logement en ville. Droit au logement stricto sensu, traitement médiatique, espaces en déshérence, quartiers en transition, friches, valorisation et régénération urbaines sont autant de thématiques traitées.

Viennent se greffer une conférence donnée par Andy Merrifield le 10 mars — Henri Lefebvre. A critical introduction, 2006 ; The urbanization of injustice, 1996 — et une table ronde le 11 mars en présence de différents acteurs de la problématique du logement dans la métropole lémanique (cf. programme complet).

Un safari urbain complète le bouquet le dimanche 15 mars. En partenariat avec l’association Droit de Cité, la visite guidée dans plusieurs quartiers en transition de la ville de Lausanne (le Vallon, Flon-Sebeillon, Malley-Tilleul) sera suivie d’une assemblée publique afin de recueillir les avis, critiques et suggestions des participants puis de les faire valoir auprès des autorités compétentes.

Chercheurs associés au projet : Yves Bonard, Romain Felli, Marc Gigase, Dr Laurent Matthey (UNIL) ; Dr Luca Pattaroni, Marie-Paule Thomas (EPFL).

Illustration : « La ville et les ombres », Grange de Dorigny, 2009.

Résumé

Plusieurs chercheurs de l’UNIL se sont saisis de la pièce de théâtre La ville et les ombres présentée par la Grange de Dorigny pour offrir à la communauté universitaire et au grand public l’occasion d’une large réflexion sur le droit au logement et par extension sur celui de la ville aujourd’hui. Inscrite dans la veine […]

Pour faire référence à cet article (ISO 690)

« Détour théâtral pour repenser le droit à la ville. », EspacesTemps.net, Brèves, 2009/03/04. URL : https://www.espacestemps.net/articles/detour-theatral-pour-repenser-le-droit-a-la-ville/