illustration : Laboratoire

Laboratoire

La rubrique Laboratoire regroupe des travaux work-in-progress d’exploration et de construction conceptuelle.

Entre individu et société, le rapport à l’espace pour comprendre le processus de production du handicap

Meddy Escuriet | 13.08.2020

Cet article se propose de revenir sur le cadrage conceptuel et sur la méthodologie déployée pour objectiver individuellement, tout en analysant socialement, le rapport à l’espace de personnes ayant subi des lésions cérébrales acquises. Passant d’un état où elles étaient insérées professionnellement et socialement à un état où elles doivent apprendre à vivre avec leurs déficience, l’accident de la vie que ces personnes ont subi a totalement redistribué les cartes de leur existence et a redéfini les rapports qu’elles [...]

Les Mobility Biographies Research et les Travel Socialization Studies sous le regard de la sociologie de la socialisation : vers l’examen de la production sociale des choix de mobilité spatiale.

Joseph Cacciari | 17.07.2020

Que nous apprennent les approches en termes de « Mobility Biographies Research » et les « Travel Socialization Studies » des choix de mobilités au fil des trajectoires biographiques ? Particulièrement diffusées ces dernières années, les recherches se réclamant de l’une ou de l’autre approche s’intéressent de près aux choix quotidiens de mobilité spatiale des individus. Ces deux orientations partagent l’objectif de vouloir documenter finement les mécanismes d’apprentissage et de changements dans les conduites en la matière tout au long des trajectoires biographiques. Les [...]

Mal-habiter et malaise dans l’habiter : Pour un dialogue entre géographie et psychanalyse

Frédéric Vinot | 17.07.2020

En réponse à la formule du « mal-habiter » proposée par X. Bernier, O. Lazzarotti, et J. Levy (2020), l’auteur soumet l’hypothèse d’un « malaise dans l’habiter », en référence notamment aux théories de S. Freud et de J. Lacan. Là où le « mal-habiter » indiquerait une insatisfaction de l’habitant référée aux conditions extérieures et sociales, le « malaise dans l’habiter » témoignerait d’une insatisfaction inhérente au fait même d’habiter, trace d’un inhabitable au cœur de l’habiter. Les [...]

Spatialités et temporalités du handicap II : une typologie systématique des taxes temporelles

Enka Blanchard | 17.06.2020

Vivre avec un handicap est la source de nombreux coûts souvent ignorés par le reste de la population, qui ont récemment été la cible de la campagne #CripTax (taxe handicapée). Ces coûts peuvent être répartis en plusieurs catégories : des coûts financiers (que ce soit pour l'achat d'équipement médical ou pour des frais d'assurances plus élevés), des coûts psychologiques (liés au stress et à la charge mentale supérieure) et enfin des coûts temporels. Ces coûts temporels peuvent être structurés [...]

MSFS2

David Sayagh | 01.05.2020

Issu d’une thèse de doctorat, cet article vise à se demander comment saisir et rendre compte de socialisations différenciées à l’origine d’inégalités d’opportunités de pratiques de mobilité à vélo. Cette ambition a conduit à prendre des précautions méthodologiques particulières (contre les biais liés à la distance sociale, aux défaillances de la mémoire, aux omissions conscientes, au « sexe de l’enquête », aux rapports illusoires aux pratiques, etc.) et à élaborer un outil d’analyse ayant pour principal avantage sa capacité [...]

Le rythme singulier et créatif de l’itinérance

Chiara Kirschner | 22.04.2020

L’article mobilise la notion de rythme pour analyser la relation qui se noue entre l'individu et son environnement dans la pratique spatiale mobile de l'itinérance récréative, qui aboutit souvent, dans le cas d’itinérances longues (plusieurs semaines/mois) à une décision de transformation de sa trajectoire de vie une fois rentré chez soi. L’expérience sensorielle vécue par les pratiquants, et notamment kinesthésique (sens global du mouvement), qui intègre l’environnement, sert de base pour une nouvelle conception du rythme en tant qu’outil [...]

Les prophètes de l’immanence

Le coronavirus au prisme du néonaturalisme

Jacques Lévy | 18.04.2020

Dans le déroulement d'une pandémie qui produit beaucoup d’inconnu ou d’inédit, certains acteurs ne peuvent s’empêcher de dire : « Je vous l’avais bien dit ». Parmi eux, les militants des courants néonaturalistes cherchent à toute force à relier l’événement à leurs discours habituels. Au sein de cette mouvance, Dominique Bourg et Bruno Latour s'instituent comme des prophètes de l’immanence, une nouvelle religion qui remplace les anciens dieux transcendants par la Nature, puissante et moralisatrice et fait des humains [...]

Spatialités et temporalités du handicap I : des corps discrets dans un monde discret

Enka Blanchard | 27.03.2020

Cet article explore les rapports qu’entretiennent les personnes handicapées avec les espaces qui les entourent. Partant du travail de Jacques Lévy sur les spatialités non-euclidiennes, nous étudions les aspects discrets et discontinus de l’espace comme lieu vécu par des personnes handicapées, en se concentrant sur les handicaps physiques. Nous commençons avec la perception du corps et de son environnement, ainsi que la nature algorithmique du mouvement conscient. La dépendance, conséquence de contraintes sociétales, mène à un vécu d’espaces disjoints, [...]

Déplacer les disciplines : le nouveau rôle des aires

Michael Lucken et Karoline Postel-Vinay | 05.03.2020

Nos sociétés apparaissent de plus en plus polarisées entre le camp des tenants de la « dé-mondialisation » et celui des inconditionnels du globalisme. Une telle polarisation occulte, en la caricaturant, la complexité du défi de la pluralité humaine et engendre un dilemme en partie illusoire entre quête de la généralité et prise en compte des particularités. Dans les sciences humaines et sociales, ce dilemme prend notamment la forme d’un débat récurrent sur la relation entre les disciplines dites [...]

Kairos, Kronos : les sciences sociales au(x) temps du développement personnel.

Mélanie Le Guen | 21.02.2020

Les acteurs, les outils, les discours, les pratiques de développement personnel se multiplient de façon exponentielle depuis le début des années 2000 au moins, aux États-Unis et en Europe, répondant aux appels de leurs sociétés à vivre mieux. La redécouverte de l’existence de plusieurs régimes possibles de temporalités constitue l’un des fers de lance de ce domaine : deux concepts, Kairos et Kronos s’imposent ainsi comme deux mots-clés pour comprendre les temps avec lesquels vivent aujourd’hui les sociétés occidentales. [...]