illustration : Riens du tout

Riens du tout

Riens du tout est une nouvelle rubrique, proposée par le rhizome Chôros (choros.place), en partenariat avec EspacesTemps.net. Elle consiste à aborder un micro-événement ou une réalité qui semble de faible importance et à se demander, en utilisant toutes les ressources cognitives utiles, jusqu’à quel point on peut le considérer comme un fait social total. C’est un rien (de res : « chose », en latin) qui peut gagner, si on veut le comprendre, à être relié au tout. On constate alors que cette petite chose n’est pas si petite que cela.

Pages :12

Quand réussir c’est faillir, faillir c’est aussi réussir.

Mariage à la Cook.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.11.2019

Vue à travers l’expérience d’un couple en voyage de noces, la faillite de l’entreprise Thomas Cook se révèle, structurellement, comme la trop belle réussite d’un travail de formation des habitants au tourisme. Tom et Amelia se retrouvent ainsi pris au piège. Mais c’est sans compter avec leurs capacités à retourner une situation défavorable pour lui donner une issue heureuse… [...]

Assaisonnements.

Recycler le cycle.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.10.2019

Les saisons sont habituellement présentées comme des cycles météorologiques résultant de phénomènes climatiques. Elles sont plutôt des découpages conventionnels du temps, qui participent de la ritualisation de la composante répétitive de la vie sociale. Aussi la convocation simpliste de leur présence ou de leur absence supposée, de leurs qualités ou de leurs défauts « naturels » peut susciter la méfiance. Depuis longtemps, cependant, les sociétés ont cherché à contourner les contraintes cycliques du climat et c’est des contradictions entre [...]

Couvrez ce selfie, que je ne saurais voir.

Se photographier sans s’encadrer ?

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 30.08.2019

Si le selfie est aujourd’hui une pratique massive et généralisée, en particulier à travers les réseaux sociaux, des expressions en apparence schizophréniques de ce phénomène ont peu à peu vu le jour. L’image de soi produite par soi est de fait l’objet de distorsions, de brouillages sinon de détournements plus ou moins assumés. Comment interpréter cette pratique des selfies masqués ou parcellisés dans l’espace des sociétés ? [...]

Les cris des corps écrits.

Arts plastiques ?

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 04.07.2019

Pratique presque aussi ancienne que l’humanité elle-même, la technique du tatouage, une injection d’encre sous la peau, ne cesse d’être interprétée et réinterprétée, au gré des époques et des sociétés. La période contemporaine n’échappe pas au phénomène et, face à la multiplication de ces formes d’écritures qui prennent le corps comme page, invite à la réflexion et aux questionnements : quelles significations, pour les tatoués comme pour ceux qui les regardent ? [...]

Nous, le barabiku.

Un rhizome de chair et d’os.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 03.06.2019

Le mot « barbecue » vient d’une langue arawak mais correspond à une pratique très ancienne. Elle a pu incarner un style de vie familial semi-communautaire, mais son arrivée dans l’espace public change la donne. Elle contribue à l’émergence d’une société des individus et d’un rhizome civil mondial. [...]

Point à la ligne !

Quand le Petit Poucet apprend à dessiner…

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.05.2019

Si les itinéraires touristiques, mémoriels ou sportifs ont depuis longtemps donné lieu à des artefacts plus ou moins sophistiqués, le GPS drawing, ou dessin GPS, renvoie à des pratiques spatiales fondées sur plusieurs formes d’innovations. Toutes consistent à se déplacer à l’aide d’instruments de géolocalisation et à produire après coup une image ou un texte à portée sémiosphérique. Il s’agit ici d’interroger l’espace et les spatialités dans ce qu’elles ont d’inédites. [...]

Playlist ou playback ?

Mémoires et sauts de mémoires du « sur-mesure de masse ».

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.04.2019

Conduite de manière anodine, la recherche du titre d’une chanson entendue dans une mini-série mobilise pourtant les outils mis à la disposition de tous par les technologies de l’information. Les sociologies de chacun y croisent les algorithmes et autres « bulles de filtres ». Ces formes d’intelligence aussi bien que leurs combinaisons, bien au-delà de leur efficacité époustouflante, interrogent. Les constructions de ce « sur-mesure de masse » contemporain ouvrent-elles au Monde ou enferment-elles sur ce que chacun en [...]

La solution à tous vos /pʁɔblɛm/.

Ce que nous dit la langue.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.03.2019

La quasi-disparition du mot « problème » dans la communication publique francophone confirme l’importance de l’hyperbole, de l’euphémisme et de la litote dans la dynamique des langues. Le processus à l’œuvre nous donne aussi des indications sur les acteurs de ces changements : une multitude non coordonnée de locuteurs ordinaires capables, sans plan préétabli, de mettre les langues en mouvement. [...]

Mangez, c’est du luxe !

Le petit déjeuner, exception accessible.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.02.2019

Réouvert en juillet 2018 après être resté fermé quatre ans pour d’importants travaux d’aménagement, l’hôtel Lutetia de Paris a d’emblée proposé des services de luxe au-delà de la simple hôtellerie. Centre de bien-être (associant spa, cours de fitness et de nutrition), piscine, salon de coiffure… viennent ainsi compléter une offre de restauration élargie. Comme d’autres [...]

Emporté par la foule.

Moment ordinaire de l’inhabitable.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 03.01.2019

Faire l’expérience de la foule, que ce soit dans le métropolitain ou n’importe où ailleurs, c’est, stricto sensu, subir le poids des autres. S’y dévoile les ressorts de ces inhabitables ordinaires qui, à l’occasion, peuplent les quotidiens et conduisent à s’interroger : le « trop-plein » d’hommes et de femmes est-il pour autant une manière raisonnable de penser l’habiter, y compris à partir de ses pires variations ? [...]

Pages :12