illustration : Riens du tout

Riens du tout

Riens du tout est une nouvelle rubrique, proposée par le rhizome Chôros (choros.place), en partenariat avec EspacesTemps.net. Elle consiste à aborder un micro-événement ou une réalité qui semble de faible importance et à se demander, en utilisant toutes les ressources cognitives utiles, jusqu’à quel point on peut le considérer comme un fait social total. C’est un rien (de res : « chose », en latin) qui peut gagner, si on veut le comprendre, à être relié au tout. On constate alors que cette petite chose n’est pas si petite que cela.

Pages :123

Laissez passer le passager.

Une expérience d’échange en écriture Twitter.

Xavier Bernier et Michel Lussault | 01.07.2020

Ce travail est un exercice de style inédit sur le plan formel car entièrement réalisé en "écriture Twitter", sous la forme d'échanges alternés de 280 signes. C'est aussi un travail réflexif et une recherche sur la figure du passager dans l'espace des sociétés. Elle est emblématique du monde contemporain et permet de questionner le passage comme un motif fondamental de la spatialité humaine. [...]

Le parfum n’a pas d’odeur.

Pour une sémiologie du langage olfactif.

Irène Sartoretti | 02.06.2020

Les parfums ne sont pas seulement des perceptions mais avant tout des images. La difficulté à décrire les sensations olfactives et la nécessité d’une coprésence fait que les odeurs soient exprimées par des métaphores synesthésiques, qui se jouent surtout entre visuel et olfactif. Pour que l’association entre l’odorat et les autres sens puisse se faire sans ambiguïté, l’univers des parfums est surchargé en conventions. Si l’on considérait l’odorat en tant que système de communication, que serait sa sémiologie ? [...]

Sextinction ?

Sexualité, fin et suite.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.05.2020

Assiste-t-on à une « sextinction » ? Le constat récent que la sexualité voit sa pratique diminuer dans les jeunes générations mérite un examen minutieux. C’est paradoxalement parce qu’elle s’est libérée des contraintes et des tabous qui l’avaient marquée, que la sexualité peut enfin être enfin relativisée par rapport à d’autres activités. Comme langage et éthique et comme culture, la sexualité se réinvente au sein des paysages en mouvement de la vie sociale. [...]

Coron’habiter.

Le vrai bonheur, c’est maintenant ?

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.04.2020

Habiter heureusement le Monde : l’idée a souvent été associée aux mobilités. En les restreignant, l’actuelle pandémie du coronavirus croisée avec d’anciens textes, invite à reposer la question… [...]

Mon psy à la maison ?

Mots tus et lieux dits.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.03.2020

Une affiche dans le métro. Elle fait la publicité pour des psychologues venant au domicile des patients. Mais elle interroge aussi la nature de la relation entre les lieux et les habitants à travers les mots qui en résultent. Ce faisant, elle implique l’une des questions essentielles de l’habiter. Habite-t-on d’abord une langue ou des lieux ? [...]

Extension du domaine des sociétés.

Is space the new space?

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 02.02.2020

L’espace circumterrestre et interplanétaire est l’objet de pratiques de conquête multiformes, qui interrogent le Monde dans ses dimensions. Quel sens donner aujourd’hui à l’habiter hors de la Terre ? C’est le propos de cet article, qui a pour point de départ les spectaculaires mises en scène récentes des innovations proposées par la société d’Elon Musk. [...]

Odyssées minuscules.

Le temps de l’aventure commence enfin.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.01.2020

La vie quotidienne des humains ordinaires est remplie d’aventures ou de mésaventures, mais de moins en moins de tragédies car la densité croissante des interactions avec leurs semblables les protège des catastrophes et les propulse même souvent vers des fins heureuses. N’est-ce pas là une caractéristique émergente du monde contemporain ? [...]

Pisum sativum. De l’incroyable poids du petit pois.

Clara Breteau | 02.12.2019

Investi d'une symbolique immémoriale liée à la fertilité, le petit pois en tant que motif se rattache, dans l'histoire culturelle récente, à la figure érotique de la pin-up. Cependant, il se fait aussi le support d'expression de pulsions de mort et d'anéantissement, que ce soit à travers les mises en scène de « self-obliteration » que l'artiste japonaise Kusama déploie via sa « dot mania » ou à travers l’essor de l’anorexie, dont il est devenu récemment l’un des [...]

Quand réussir c’est faillir, faillir c’est aussi réussir.

Mariage à la Cook.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.11.2019

Vue à travers l’expérience d’un couple en voyage de noces, la faillite de l’entreprise Thomas Cook se révèle, structurellement, comme la trop belle réussite d’un travail de formation des habitants au tourisme. Tom et Amelia se retrouvent ainsi pris au piège. Mais c’est sans compter avec leurs capacités à retourner une situation défavorable pour lui donner une issue heureuse… [...]

Assaisonnements.

Recycler le cycle.

Xavier BernierOlivier Lazzarotti et Jacques Lévy | 01.10.2019

Les saisons sont habituellement présentées comme des cycles météorologiques résultant de phénomènes climatiques. Elles sont plutôt des découpages conventionnels du temps, qui participent de la ritualisation de la composante répétitive de la vie sociale. Aussi la convocation simpliste de leur présence ou de leur absence supposée, de leurs qualités ou de leurs défauts « naturels » peut susciter la méfiance. Depuis longtemps, cependant, les sociétés ont cherché à contourner les contraintes cycliques du climat et c’est des contradictions entre [...]

Pages :123