Irène Sartoretti

Irène Sartoretti est architecte et docteure en sociologie. Enseignante et chercheuse à l’ENSA de Strasbourg, elle est aussi consultante marketing et vulgarisatrice scientifique. Auteure du livre Intimi Universi, un viaggio attraverso spazi, arredi e vissuti domestici (Mimesis, 2016), ses travaux et son enseignement se situent à la croisée entre plusieurs disciplines. Ils interrogent notamment la possibilité de nouvelles formes de collaboration entre arts et sciences sociales. Après avoir soutenu une thèse sur les évolutions majeures de la domesticité dans les sociétés occidentales contemporaines, en évoquant l’ameublement et des objets d’usage quotidien pour les relier aux grands changements sociaux, elle a travaillé sur la ville de Shanghai, toujours en mettant en relation dimension spatiale et dimension sociale. Dans ses travaux, un rôle important est joué par les méthodes d’analyse et de communication visuelles.

Arts, sciences : le temps de l’hybridation. Peer review

Jacques Lévy et Irène Sartoretti | 02.08.2018

Les relations entre arts et sciences ont été marquées par un long malentendu, qui provient notamment du fait que l’on sous-estime la place de l’imagination dans les sciences et celle de la réflexivité dans les arts. Si l’on assume l’idée que sciences et arts contribuent, chaque domaine à sa manière, à la dimension cognitive des productions culturelles, alors on peut plus aisément faire apparaître de nombreuses ressemblances et quelques différences entre les deux univers. Ce constat conduit à proposer [...]