Jacques Lévy

Professeur de géographie et d’aménagement de l’espace à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, où il est directeur du Laboratoire Chôros et co-directeur du Collège des humanités, il travaille sur la ville et l’urbanité, la géographie politique, l’Europe et la mondialisation, les théories de l’espace de l’individu et des sociétés, l’épistémologie de la géographie et des sciences sociales, la cartographie, l’urbanisme et le développement spatial. Il a notamment publié Géographies du politique (dir.), 1991 ; Le monde. Espaces et systèmes, 1992, avec M.-F. Durand et D. Retaillé ; L’espace légitime, 1994 ; Egogéographies, 1995 ; Le monde pour Cité, 1996 ; Europe. Une géographie, 1997 ; Le tournant géographique, 1999 ; Logiques de l’espace, esprit des lieux (dir.), 2000, avec M. Lussault ; From Geopolitics to Global Politics (dir.), 2001 ; Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés (dir.), 2003, avec M. Lussault ; Les sens du mouvement (dir.), 2005, avec S. Allemand et F. Ascher ; Milton Santos, philosophe du mondial, citoyen du local, 2007 ; L’invention du Monde (dir.), 2008. Il est co-directeur d’EspacesTemps.net (jacques.levy@epfl.ch).

A Cartographic Turn ? Peer review

Bridging the Gap between Sciences and Technologies of the Inhabited Space.

Jacques Lévy | 27.02.2012

Modern cartography, grounded in the Euclidean concept of space and the mathematization of its language, has laid the foundation of academic geography and promoted its epistemic emergence as a scientific discipline. Developments over the last decades and the “spatial turn” in the social sciences have innovated the discipline, opening up a new gap between geography and cartography, which despite its technological apparatus seems regressive and old-fashioned. Their reconciliation calls for a re-thinking of the philosophical basis of cartography, to [...]

Sur l’être-au-Monde de l’urbanité en Asie du Sud.

Jacques Lévy | 20.02.2012

La réaction de Stéphanie Tawa Lama-Rewal (contracté en STL-R dans la suite du texte) m’a intéressé mais m’a laissé perplexe sur les motivations et les ressorts de sa posture. Le quiproquo comme rhétorique. Essayons d’abord de lever quelques malentendus troublants. Une bonne partie de l’argumentaire de STL-R consiste à indiquer qu’il y a eu des [...]

Le feuilleton de la grande histoire.

Umberto Eco, Le cimetière de Prague, 2011.

Jacques Lévy | 24.10.2011

Le dernier roman d’Umberto Eco se présente comme un mélange de journal intime et de roman-feuilleton du 19e siècle. L’ouvrage est long, d’écriture foisonnante, illustré de gravures, et semble changer constamment de sujet au hasard d’une inspiration fantasque. Eco a-t-il ainsi cherché à tromper la vigilance des lecteurs et à leur faire croire qu’il ne [...]

The Unconsidered Passer-by.

In Search of Public Space in South Asia.

Jacques Lévy | 29.08.2011

The two cities of Chandigarh and Dhaka make sense to everyone interested in architecture. Chandigarh is one of the rare places where Le Corbusier could put his ideas into practice on a grand scale during the 1950s and 1960s; he left some remarkable buildings (especially the Palace of Assembly, the High Court, and the Secretariat [...]

Le passant inconsidéré.

À la recherche de l’espace public en Asie du Sud.

Jacques Lévy | 29.08.2011

Le couple Chandigarh-Dhaka fait sens pour toute personne s’intéressant à l’architecture. Chandigarh est l’un des rares endroits où Le Corbusier a pu, dans les années 1950 et 1960, mettre en pratique ses idées à grande échelle ; il a laissé quelques bâtiments remarquables (notamment le Palais des Assemblées, la Haute Cour et le Secrétariat) tout [...]

Sloterdijk, écumes espiègles.

Jacques Lévy | 16.05.2011

Peter Sloterdijk apparaît au premier abord comme un objet pensant non identifié. Il aborde une multitude de sujets — d’une histoire des idées et des images à large spectre à des questions plus cadrées comme la mondialisation ou l’éducation — sans parler de prises de position vigoureuses sur un sujet aussi prosaïque que la fiscalité. [...]

Europe et géographie, l’une avec l’autre.

Jacques Lévy | 09.05.2011

Dans Honeymoons, une coproduction albano-serbe sortie en 2009, Goran Paskalievic expose la bêtise du nationalisme, notamment celle qui, opposant Serbes et Albanais, a enflammé une partie des Balkans du milieu des années 1980 (c’est en l’utilisant que Slobodan Milosevic est parvenu au pouvoir) jusqu’à l’indépendance du Kosovo, en 2008 (la perte du Kosovo a été [...]

Minarets : malaise dans l’alteridentité.

Elsa Chavinier et Jacques Lévy | 10.12.2009

Le résultat de la votation suisse du 29 novembre 2009 portant sur l’interdiction de construire des minarets a surpris les observateurs par son résultat : 57,5% de oui, avec une majorité de 19,5 cantons sur 23 (il existe vingt cantons et six « demi-cantons ») en faveur de la proposition. Une des raisons du décalage [...]

L’homme spatial prend places.

Michel Lussault, De la lutte des classes à la lutte des places, 2009.

Jacques Lévy | 30.11.2009

Avec De la lutte des classes à la lutte des places, Michel Lussault reprend une démarche déjà engagée dans son ouvrage antérieur, L’homme spatial (dont EspacesTemps.net a rendu compte). Celle-ci consiste à associer des études de cas, analysées de manière détaillée, à une construction théorique sophistiquée. C’est ce couplage qui donne à ce livre, plus [...]

L’Europe a une histoire, et rien d’autre, comme tous les lieux du Monde.

Jacques Lévy | 22.06.2009

Ce qui a contribué à faire la spécificité de l’européanité est un ensemble contradictoire de relectures spécifiques d’un héritage culturel qui a été produit hors d’Europe. Ici, le mot « hors » revêt une signification tant temporelle que spatiale. L’Empire romain ou la Grèce antique ne sont pas des régions de l’Europe, mais des régions [...]