Jacques Lévy

Professeur de géographie et d’aménagement de l’espace à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, où il est directeur du Laboratoire Chôros et co-directeur du Collège des humanités, il travaille sur la ville et l’urbanité, la géographie politique, l’Europe et la mondialisation, les théories de l’espace de l’individu et des sociétés, l’épistémologie de la géographie et des sciences sociales, la cartographie, l’urbanisme et le développement spatial. Il a notamment publié Géographies du politique (dir.), 1991 ; Le monde. Espaces et systèmes, 1992, avec M.-F. Durand et D. Retaillé ; L’espace légitime, 1994 ; Egogéographies, 1995 ; Le monde pour Cité, 1996 ; Europe. Une géographie, 1997 ; Le tournant géographique, 1999 ; Logiques de l’espace, esprit des lieux (dir.), 2000, avec M. Lussault ; From Geopolitics to Global Politics (dir.), 2001 ; Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés (dir.), 2003, avec M. Lussault ; Les sens du mouvement (dir.), 2005, avec S. Allemand et F. Ascher ; Milton Santos, philosophe du mondial, citoyen du local, 2007 ; L’invention du Monde (dir.), 2008. Il est co-directeur d’EspacesTemps.net (jacques.levy@epfl.ch).

Pages :1...456789

‘Ne dépolitisons pas la décentralisation.’

Entretien avec Jacques Lévy publié dans Le Figaro du 2 octobre 2002.

Jacques Lévy | 16.10.2002

Le Figaro. – Dans l’histoire récente de la France, la question de la décentralisation a été principalement posée d’un point de vue historique et non géographique et spatial. N’est-ce pas l’inconvénient avec lequel doit compter la réforme ? Jacques Lévy. – Le contenu même du problème de la décentralisation est spatial. S’interroger sur la décentralisation, [...]

Parler Politique.

Jacques Lévy | 08.06.2002

Le politique peut être défini comme un ensemble de méthodes et de pratiques concourant à éviter la transformation en guerre civile des conflits internes d’une société. Il concerne toute la société et plus précisément la société prise comme un tout. C’est, en ce sens, le domaine du social qui vérifie le mieux, par son existence, [...]

Les toits de Sousse.

Jacques Lévy et Olivier Vilaça | 01.05.2002

La Méditerranée. La mer, au loin, les murs blanchis à la chaux, le bleu turquoise, les terrasses, tout indique que l’on y est. Pourtant, cette photo des toits de Sousse n’offre pas qu’une image très localisée d’un lieu, certes diffus, mais si reconnaissable. Plusieurs indices nous rappellent que l’on est également dans le Monde, et [...]

Les mondes des anti-Monde. Peer review

Jacques Lévy | 01.05.2002

Ce qu’il est convenu d’appeler le « mouvement anti-mondialisation » (Mam) est un ensemble complexe de discours et d’actions. Je l’ai très modestement approché par la lecture de deux ans (janvier 1999-janvier 2001) du Monde Diplomatique, un mensuel qui apparaît assez centrale sur cet objet. D’une part, ses éditions française et étrangères sont très diffusées [...]

Edgar Morin : « Construire des objets de connaissances ».

Entretien.

Jacques LévyBénédicte Goussault et René-Éric Dagorn | 01.05.2002

Construire des objets de connaissance. De l’Allemagne « année zéro » à l’anthropologie. EspacesTemps. Nous voulions aborder, pour commencer, la place des différents découpages des objets de connaissances tels qu’ils apparaissent dans vos travaux ; à la fois découpage entre les sciences de la nature et les sciences sociales, entre la connaissance et d’autres dimensions du [...]

Pages :1...456789