Petit oubli dans le numéro spécial en français de Newsweek.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Image1Les médias se sont fait l’écho de la publication lundi prochain 5 janvier 2004, d’un numéro spécial de l’hebdomadaire états-unien Newsweek. Il s’agit d’un numéro entièrement en français, qui reprend d’abord la traduction du numéro spécial de fin d’année de la version états-unienne (« Issues 2004 » – « Perspectives 2004 », sous-titré « Qui détient le pouvoir en 2004 »), augmenté ensuite d’une série de textes spécialement écrits pour la version française.

Pascal Santi dans un article du Monde daté du samedi 3 janvier 2003, explique que ce numéro est un test pour voir les possibilités d’implantation d’une version de Newsweek entièrement en français : il existe déjà cinq versions non-anglophones (en japonais, coréen, espagnol, arabe et polonais), sans compter quatre versions différentes en anglais, dont l’une pour l’Europe. Newsweek est diffusé à 3,1 millions d’exemplaires aux Etats-Unis et à plus de 4 millions dans le monde.

Thomas Sancton, rédacteur en chef de l’édition française du Newsweek affirme que son journal a « une vision très internationale » et n’est « en aucun cas un instrument de lobbying pour l’administration Bush ». Franchement, on se demande qui aurait pu penser une telle chose.

Mais puisque Newsweek fait partie du groupe Washington Post, réparons un petit oubli dans l’édition française à venir. Dans le Washington Post du 14 novembre 2003, Charles Krauthammer, l’un des principaux éditorialistes du quotidien, faisait un parallèle très intéressant entre la situation de guerre menée par les États-Unis dans le monde entier aujourd’hui et le film Master and Commander qui raconte la poursuite par un navire anglais d’un corsaire français à travers les mers du monde.

L’éditorial de Krauthammer se termine ainsi : « The film was first planned a decade ago, long before Sept. 11, long before Afghanistan, long before Iraq. But it arrives at a time of war. And combat on the high seas — ships under unified command meeting in duelistic engagement in open waters — represents a distilled essence of warfare that, in the hands of a morally serious man such as Weir, is deeply clarifying. Even better is the fact that the hero in his little British frigate is up against a larger, more powerful French warship. That allows U.S. audiences the particular satisfaction of seeing Anglo-Saxon cannonballs puncturing the Tricolor. My favorite part was Aubrey rallying the troops with a Henry v, St. Crispin’s Day speech featuring : “Do you want your children growing up and singing the Marseillaise ?” ».

On ne que regretter que le numéro de Newsweek destiné à la France ne reprenne pas cet article où l’on pouvait donc lire, en traduction : « (le film) offre au public américain le plaisir particulier de voir les boulets anglo-saxons déchirer le drapeau tricolore. Mon moment préféré est celui où Aubrey (le commandant joué par Russel Crowe dans le film) prononce un discours à la manière de la Saint-Crépin (discours fameux que Shakespeare prête au roi anglais Henri v avant la victoire contre les armées françaises à Azincourt) en demandant à ces hommes “s’ils veulent voir leurs enfants grandir en chantant la Marseillaise ?” ». Voilà qui permettra de comprendre à sa juste valeur l’affirmation de Thomas Sancton sur la ligne éditoriale de son journal.

Lire en ligne : Charles Krauthammer, « Succes On the High Seas », Washington Post, 14 novembre 2003

Également : Pascale Santi, « Newsweek publie un numéro spécial en français », Le Monde, 3 janvier 2004

La page d’accueil du magazine Newsweek

Résumé

Les médias se sont fait l’écho de la publication lundi prochain 5 janvier 2004, d’un numéro spécial de l’hebdomadaire états-unien Newsweek. Il s’agit d’un numéro entièrement en français, qui reprend d’abord la traduction du numéro spécial de fin d’année de la version états-unienne (« Issues 2004 » – « Perspectives 2004 », sous-titré « Qui […]

Pour faire référence à cet article

"Petit oubli dans le numéro spécial en français de Newsweek.", EspacesTemps.net, Brèves, 02.01.2004
https://www.espacestemps.net/articles/petit-oubli-dans-le-numero-special-en-francais-de-newsweek/