A défaut de les lire, recyclez vos appels à articles et contributions !

[Diffusion] « PDF », présentations animées, documents textes…

Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

Image1Les flux de messageries électroniques ne cessent de s’engorger à cause de la diffusion des célèbres pièces jointes dont la taille croît de façon constante, inquiétant quotidiennement toujours davantage les gestionnaires d’infrastructures informatiques publiques (Universités, centres de recherche, Ministères, Grandes Ecoles…). Las, même, certaines pièces jointes ne sont jamais lues tant leur délai de rapatriement se fait long compte tenu de leur volume, d’autres ne parviennent jamais à leur destinataires pour les mêmes raisons (boites saturées, filtre de quotas de taille de pièces jointes…). Dans ce domaine, quelques précautions simples suffisent. Privilégier, par exemple, l’envoi de fichiers textes sans image, de préférence au format .rtf, quitte à aller à l’essentiel à défaut de privilégier l’enveloppe et le décor.

Mais, mieux encore, s’emparer des nombreux sites libres disposant de visionneuse on-line des formats les plus courants. C’est le cas de Sribd, particulièrement puissant et efficace qui permet en quelques clics de souris, d’offrir à la disposition de tous ou de manière restreinte, un lourd fichier au format PDF, un rapport d’étape, un texte de synthèse….Une fois le fichier incriminé uploadé (c’est-à-dire transféré sur le serveur distant) il vous suffit de copier le lien et de le coller dans votre message. Mieux encore, la revue française de réflexions urbaines « Place Publique » a su magistralement exploiter les fonctionnalités du site international d’open publication, Issuu.com, pour mettre à disposition de ses lecteurs un numéro épuisé.

Souhaitons donc que les institutions publiques puissent s’engager rapidement ce modèle pour offrir de tels instruments et, en attendant, vos messageries comme vos correspondants n’en sauront que trop vous en remercier.

Photographie: morguefile.com.

Résumé

Les flux de messageries électroniques ne cessent de s’engorger à cause de la diffusion des célèbres pièces jointes dont la taille croît de façon constante, inquiétant quotidiennement toujours davantage les gestionnaires d’infrastructures informatiques publiques (Universités, centres de recherche, Ministères, Grandes Ecoles…). Las, même, certaines pièces jointes ne sont jamais lues tant leur délai de rapatriement […]

Pour faire référence à cet article

"A défaut de les lire, recyclez vos appels à articles et contributions !", EspacesTemps.net, Brèves, 22.09.2008
https://www.espacestemps.net/articles/a-defaut-de-les-lire-recyclez-vos-appels-a-articles-et-contributions/