confluence

L'ensemble des articles ayant pour mot clé : confluence

Pages :123

Prendre soin : le care, entre éthique, politique et pratique médicale.

(A) Lazare Benaroyo, Céline Lefève, Jean-Christophe Mino, Frédéric Worms (dir.), La philosophie du soin. Éthique, médecine et société, 2010. (B) Frédéric Worms, Le moment du soin. À quoi tenons-nous ?, 2010. (C) Marie Garrau, Alice Le Goff, Care, justice et dépendance, 2010.

François Sicot et Véronique Feyfant | 07.05.2012

La question du care connaît depuis quelques années une grande actualité en France. On le rencontre du côté des formations relevant des secteurs de la santé et du social qui intègrent progressivement cette préoccupation. On le retrouve également du côté des sciences humaines avec plusieurs ouvrages importants sur la question depuis le milieu des années [...]

Expérience sociale et champ migratoire au Sénégal et en Afrique de l’Ouest.

(A) Momar-Coumba Diop (dir.), Le Sénégal des migrations. Mobilités, identités et sociétés, 2008. (B) Jean Schmitz (dir.) « Migrants ouest-africains. Miséreux, aventuriers ou notables ? », Politique africaine, n° 109, 2008.

Martin Mourre | 26.03.2012

L’étude des migrations, principalement des pays du Sud vers ceux du Nord, mais pas uniquement, constitue un des axes les plus importants et les plus féconds pour analyser les dynamiques sociales contemporaines. Accès et agencements des logiques de développement, question de bonne gouvernance et de décentralisation, accueil et rôle des migrants dans les pays d’émigration, [...]

Castoriadis et la dette grecque. Regards critiques sur la société contemporaine.

(A) Cornélius Castoriadis, Démocratie et relativisme. Débat avec le MAUSS, 2010. (B) Sophie Klimis, Philippe Caumières, Laurent Van Eyde (dirs.), Castoriadis et les Grecs, Cahiers Castoriadis n° 5, Bruxelles, Facultés Universitaires Saint-Louis, 2010.

Christophe Premat | 10.10.2011

La pensée de Cornélius Castoriadis est un complément essentiel à la théorie critique, c´est-à-dire celle qui rend compte des errances et des contradictions flagrantes de la société contemporaine et qui analyse la signification des valeurs incarnées par cette société. La culture s’apprécie en termes d’œuvres collectives produites et de significations créées. Cornélius Castoriadis s’est attaché [...]

Autonomie et savoirs psychiques.

(A) Alain Ehrenberg, La société du malaise, 2010 (B) Pierre-Henri Castel, L’esprit malade. Cerveau, folies, individus, 2009

Stéphanie Pache | 12.09.2011

Les travaux sociologiques d’Ehrenberg sur le rôle de la psychiatrisation de la souffrance et des discours qui l’accompagnent et ceux du psychiatre psychanalyste Castel semblent a priori appartenir au même champ de recherche, celui de l’histoire des savoirs et des pratiques autour de la psyché. Mais bien que les deux auteurs soient membres du même [...]

Les experts et la logique de la vie.

(A) Tim Harford, The Logic of Life, 2009. (B) Richard H. Thaler et Cass R. Sunstein, Nudge. Improving Decisions about Health, Wealth, and Happiness, 2009.

Philippe Gauthier | 27.09.2010

Les économistes sont des gens extraordinaires. Ils ont été volontiers placés à l’origine de la récente crise financière. Leur incapacité à prévoir l’hécatombe a été conspuée de toute part. Pourtant, il semble bien que ce soit vers eux que Monsieur et Madame Tout-le-monde se tournent pour comprendre ce qui s’est passé. Comme si la crise [...]

Lire — enfin — Arne Næss.

(A) Arne Næss, Écologie, communauté et style de vie, 2008. (B) Arne Næss, Vers l’écologie profonde, avec David Rothenberg, 2009.

Alexis Vrignon | 15.06.2010

Dès les années soixante-dix, les écrits d’Arne Næss (1912-2009) sur l’écologie profonde ont connu une large diffusion dans le monde. En Amérique du Nord et en Australie notamment, cette philosophie a influencé de nombreux activistes environnementaux et stimulé la réflexion sur les ressorts de la crise environnementale. Il en va autrement en France, où le [...]

Ontologie des écosystèmes, ou des milieux humains ?

(A) Arne Næss, Écologie, communauté et style de vie, 2008. (B) Arne Næss, Vers l’écologie profonde, avec David Rothenberg, 2009.

Augustin Berque | 15.06.2010

Voilà donc enfin traduit en français cet auteur pourtant célébré en France depuis plus de trente ans comme le père de l’écologie profonde. Traduit à partir de l’américain, dommage ; mais Ecology, community and lifestyle (Cambridge University Press, 1989) était en quelque sorte la version finale d’un ouvrage initialement paru en 1976 en norvégien, réédité [...]

Les nouvelles dimensions de la mobilité.

(A) Fred Dervin et Aleksandra Ljalikova (dir.), Regards sur les mondes hypermobiles. Mythes et réalités, 2008. (B) Fabrice Clochard, Anaïs Rocci et Stéphanie Vincent (dir.), Automobilités et altermobilités. Quels changements ?, 2008.

Sandy Torres | 10.03.2009

Le 21e siècle invente-t-il de nouvelles mobilités ? La multiplication des déplacements et les exigences du développement durable se concilient-elles ? Les phénomènes de changement climatique, de pollution atmosphérique, de congestion des centres urbains partout sur la planète placent désormais les individus et les collectivités devant l’injonction de changer leurs habitudes de mobilité. Des choix [...]

Un espace interstitiel et réfractaire entre l’art et la philosophie.

(A) Pierre Montebello, Deleuze, philosophie et cinéma, 2008. (B) Isabelle Thomas-Fogiel, Le concept et le lieu. Figures de la relation entre art et philosophie, 2008.

Hervé Regnauld | 25.02.2009

Dans la tradition philosophique dite « continentale », l’œuvre d’art occupe une place spécifique. Non seulement les philosophes écrivent à son sujet (Deleuze sur Bacon, Derrida sur la vérité en peinture), mais surtout ils utilisent les œuvres comme arguments conceptuels, comme si l’œuvre disait quelque chose qui préfigure et renforce le discours philosophique. Foucault, en [...]

« Semper crescis… aut decrescis. » Croissance de la décroissance.

(A) Jacques Lecaillon, Faut-il stopper la croissance ?, 2007. (B) Serge Latouche, Petit traité de la décroissance sereine, 2007.

Romain Felli | 02.04.2008

La nécessité de la croissance économique est une croyance partagée par à peu près tout le monde, dans les pays occidentaux depuis la moitié du 20e siècle. Ce dogme commun à la quasi-unanimité de la droite (si ce n’est quelques esprits réactionnaires) et à l’essentiel de la gauche (sauf quelques écologistes et socialistes hétérodoxes) semblait [...]

Pages :123