f

« Faire ville » avec les lotissements.

[Annonce :] Atelier à Paris, le 30 mai 2006.

Image1Souvent considérés comme les parents pauvres de l’urbanisme, les lotissements de maisons individuelles sont rarement synonymes d’urbanité, de convivialité, de qualité architecturale, d’identité, d’ancrage dans un contexte. Et pourtant diverses démarches apparaissent, qui prennent en considération ce mode d’urbanisation pour accepter sa part croissante dans la production de l’espace urbanisé et tenter de lui conférer des qualités : localisation, architecture, écologie…

Pour cette raison, la Direction Générale de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction (Dguhc, France) proposera, dans son 32e atelier de Projet urbain1 (du 30 mai 2006), d’aborder la question des lotissements — pris au sens extensif du terme, en y intégrant les opérations groupées – dans la ville consolidée comme en périphérie. Seront explorées les différentes « typologies » expérimentées en réponse aux différentes situations auxquelles répond l’habitat individuel (densité, intimité, greffe urbaine, extensions, réparation, création d’un paysage, réponses à la diversité des demandes sociales…).

Par le repérage d’opérations de qualité, seront analysés les processus de production, les jeux d’acteurs, la créativité architecturale et urbaine et les difficultés qu’elle rencontre à se traduire dans le réel, de même que la timide apparition des questions de développement durable, la demande et l’acceptation sociales, afin d’en tirer des enseignements pédagogiques.

Atelier conçu et animé par Ariella Masboungi (Direction Générale de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction [Dguhc]) avec la contribution de Frédérique de Gravelaine.

Participants : Alain Lecomte (directeur général de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction), Jean Rémy (sociologue), Nathan Starkmann (directeur de l’agence de développement et d’urbanisme de l’agglomération lilloise), Bruno Coussy (architecte urbaniste), Jean-Luc Hoguet (directeur de Domofrance), Thibaud Babled (architecte), Jean-Yves Chapuis (vice-président aux formes urbaines de l’agglomération rennaise), Nasrine Seraji (architecte), Philippe Madec (architecte urbaniste), Jean-Pierre Chuberre (adjoint à l’urbanisme), Jean-Luc Nguyen (directeur d’Apollonia et ancien directeur de Foncier Conseil), Bertrand Ousset, Anne Reychman (architecte urbaniste).

Inscriptions jusqu’au 22 mai.

Renseignements et inscription : Éric Fallon, tél. : 01 40 81 97 01, fax : 01 40 81 91 40.

Note

1 Publication éditée par le Dguhc.

Résumé

Souvent considérés comme les parents pauvres de l’urbanisme, les lotissements de maisons individuelles sont rarement synonymes d’urbanité, de convivialité, de qualité architecturale, d’identité, d’ancrage dans un contexte. Et pourtant diverses démarches apparaissent, qui prennent en considération ce mode d’urbanisation pour accepter sa part croissante dans la production de l’espace urbanisé et tenter de lui conférer […]

To refer to this post (ISO 690)

« « Faire ville » avec les lotissements. », EspacesTemps.net [En ligne], In brief, 2006 | Mis en ligne le 19 April 2006, consulté le 19.04.2006. URL : https://www.espacestemps.net/en/articles/faire-ville-avec-les-lotissements-en/ ;