Jacques Lévy

Professeur de géographie et d’urbanisme à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne et à l’Université de Reims, membre du rhizome Chôros. Il travaille sur la ville et l’urbanité, l’espace du politique et la justice spatiale, l’Europe, la mondialisation, les théories de l’espace habité, la cartographie et les langages non verbaux, l’épistémologie de la géographie et de la science du social. Il a reçu le prix Vautrin-Lud en 2018. Il est membre du comité de rédaction d’EspacesTemps.net.

Des hommes de bonne volonté.

Jacques Lévy et André Ourednik | 01.12.2005

Ce clip a été tourné par le groupe animant l’émission australienne « Cnnnn: Chaser Non-Stop News Network ». Initialement un produit dérivé du journal satirique The Chaser, cette émission parodique – s’attaquant surtout aux chaînes d’information états-uniennes Cnn et Fox News – avait accédé à une grande popularité entre 2001 et 2005. Elle est aujourd’hui [...]

Dé-placements.

Jacques Lévy | 01.11.2005

La première de ces cartes est une publicité suédoise pour les aliments surgelés Findus, photographiée en août 2001 à Stockholm. La seconde est une publicité pour la compagnie de téléphone mobile SFR visible en septembre 2005 en France. Toutes deux ont été construites sur le même principe : projeter des informations se référant à un [...]

Larmes.

Jacques Lévy | 01.10.2005

Lorsque l’on a vu des colons israéliens fondre en larmes quand ils ont été évacués, avec une extrême douceur, par l’armée, on pouvait se dire que, à force d’apprendre aux garçons à ne jamais pleurer, ceux-ci finissent pas ne plus savoir très bien hiérarchiser leurs tristesses. On pouvait même penser que leurs pleurs actuels n’étaient [...]

Le train de l’histoire : une géographie.

Jacques Lévy | 21.06.2005

En prévision de la grève qui allait affecter son réseau le 2 juin 2005, la Société nationale des chemins de fer français a acheté dans la presse de son pays de vastes espaces publicitaires pour indiquer quels trains circuleraient ce jour-là. Dans la rubrique des trains « au départ de la province », on trouvait [...]

Oui/non.

Jacques Lévy | 31.05.2005

Au temps des certitudes fragiles, les référendums gaulliens comprenaient toujours deux questions. Outre le texte sur lequel il fallait se prononcer, il y avait un enjeu plébiscitaire : renouvelez-vous votre confiance à votre chef charismatique ? Au temps des incertitudes assurées, le oui a gagné, non sans mal, le droit de n’être la réponse qu’à [...]

Qui ?

Jacques Lévy | 27.04.2005

Dans une conférence donnée le 1er avril 2005 à Subiaco, le futur pape Josef Ratzinger a déclaré : « En Europe, une culture s’est développée dans l’opposition la plus radicale qui soit, non seulement avec le christianisme, mais avec les traditions religieuses et morales de toute l’humanité. » [...]

Les pays réels du « pays légal » suisse.

Jacques Lévy | 27.03.2005

Le général De Gaulle aimait à opposer le « pays réel » (celui dont il se voyait volontiers le porte-parole charismatique) au « pays légal », celui des partis et des corps intermédiaires. Le régime démocratique et, au fond, tout système politique un tant soit peu autonome, conduisent inévitablement à fabriquer un autre, d’autres espaces, [...]

Référent.

Jacques Lévy | 28.02.2005

Un ministre français a récemment été contraint à la démission. Il avait prétendu, niant une évidence confirmée peu après par l’enquête des journalistes, qu’il n’avait « pas de fric ». « La communication langagière ayant souvent pour objet la réalité extra-linguistique,… » Ainsi commence l’article « Référence » du Nouveau dictionnaire encyclopédique des sciences du [...]

Multiculturel.

Jacques Lévy | 31.01.2005

Le « multiculturalisme » tue. C’est en tout cas ce que pensent bon nombre de Néerlandais après l’assassinat de Theo Van Gogh, le 2 novembre 2004, Cet assassinat en rappelle un autre, celui de Pim Fortuyn, le 6 mai 2002, et possède, semble-t-il, des liens avérés avec les récentes menaces de mort visant la députée [...]

Globish.

Jacques Lévy | 13.12.2004

est un néologisme, contraction de global English, anglais mondial, « mondais », si l’on veut. Ce terme a été proposé (et déposé !) par Jean-Paul Nerrière dans un livre intitulé Parlez globish !, paru en avril 2004 aux éditions Eyrolles (Paris). L’auteur part du constat que, lorsqu’ils parlent en anglais, les non-anglophones se comprennent très [...]