Géraldine Pflieger

Géraldine Pflieger est professeure assistante en politiques publiques et régulation à l’Université de Lausanne (Institut d’Etudes Politiques et Internationales et Pôle Suisse en Administration Publique). Docteur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (Latts), elle a été chercheure invitée à l’Université de Californie à Berkeley (Institute of Governmental Studies) et collaboratrice scientifique à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (LaSUR). Ses travaux de recherches actuels croisent l’analyse de la régulation des industries de réseaux et celle de la gouvernance des métropoles, en mettant au centre de ces mutations la modernisation des services urbains. Elle a publié De la ville aux réseaux. Dialogues avec Manuel Castells. Lausanne, PPUR, 2008.

Reprendre formes. Formes urbaines, pouvoirs et expériences.

Formes urbaines, pouvoirs et expériences.

Jérôme ChenalLuca Pattaroni et Géraldine Pflieger | 19.01.2009

Reprendre Formes s’attache à reconsidérer ce qui a été occulté par les analyses postmodernes de l’urbain : la ville dans sa dimension la plus matérielle, à travers ses formes et ses objets. Sans entrer dans les distinctions artificielles entre technique et société, nature et culture, science et politique, nous proposons de réexaminer la place des [...]

Les lieux, au détour des réseaux.

Conclusion.

Jérôme ChenalLuca Pattaroni et Géraldine Pflieger | 19.01.2009

Cet article est une conclusion et une discussion de la Traverse « Reprendre formes. Formes urbaines, pouvoirs et expériences ». Vous trouverez en bas de page la liste de l’ensemble des contributions qui forment ce dossier. Illustration : Benoît Vollmer, Sans titre, Nouakchott, 2007. La ville en réseaux comme lieu de discussion. Faisant écho aux [...]

Inégalités sociales d’accès : quels impacts des politiques locales de transport ? Peer review

Vincent KaufmannGéraldine PfliegerChristophe Jemelin et Julie Barbey | 08.05.2007

Introduction. La Suisse est souvent présentée comme un exemple de bonnes pratiques en matière de qualité de l’offre de transport collectif : maintien des réseaux de tramways dans plusieurs villes, introduction de l’horaire cadencé dès 1982, projet Rail 2000 visant à développer des nœuds de correspondance rapide dans tout le pays et politique forte d’intermodalité [...]