Une page ressource dédiée à Georg Simmel.

http://socio.ch/sim/index_sim.htm

René-Éric Dagorn et Jean-Marie Baldner Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Image1Une des fonctions les plus probantes de l’Internet est certainement la mise à disposition des chercheurs de textes incomplètement disponibles ou difficiles d’accès. On pourrait ainsi imaginer, dans un terme qui ne serait pas trop éloigné, y pécher toutes les oeuvres de référence que beaucoup citent mais n’ont pas toujours raisonnablement le temps de consulter.

Depuis un peu plus d’une vingtaine d’années, les principaux textes de Georg Simmel (1858-1918) ont fait l’objet de traduction et son oeuvre, quelque peu oubliée depuis, entre autres, les articles des années 1900 dans la Revue de métaphysique et dans l’Année sociologique, les analyses d’Emile Durkheim dans la Rivista italiana de sociologia, la Revue philosophique ou dans Sciences sociales, celles de Raymond Aron (entre autres dans La philosophie critique de l’histoire et La sociologie allemande contemporaine), est aujourd’hui devenue un référent obligé de la plupart des sciences sociales. Les rééditions des grands textes par Duncker & Humblot et des Gesamtausgabe par O. Rammstedt chez Suhrkamp ont rendu l’oeuvre de Simmel disponible. Il manquait un accès rapide que le site Sociology in Switzerland édité par, Hans Geser et Maha Bashir du Soziologisches Institut de l’université de Zürich contribue à fournir.

Après une introduction biographique et une étude sur l’oeuvre de Simmel, extraite de Masters of Sociological Thought : Ideas in Historical and Social Context (Coser, Lewis A., Second edition, New York : Harcourt Brace Jovanovich, 1977), le site, régulièrement actualisé, propose d’une part une sélection d’études sur Simmel, articles originaux, articles extraits de différentes revues (Journal of Political Economy, American Journal of Economics and Sociology …) ou recensions (Rezension zu bd. 16 der Simmel Gesamtausgabe…), d’autre part les principaux textes de Simmel établis d’après les éditions originales ainsi que quelques traductions anglaises de textes courts (« How is Society Possible ? », « The Metropolis and Mental Life »…). Dans une présentation sobre, d’une lecture facile à l’écran, figurent les grands textes de Simmel (Untersuchungen über die Formen der Vergesellschaftung, édition de 1908 ; Philosophie des Geldes, édition de 1900 ; Probleme der Geschichtsphilosophie, édition de 1892 ; Hauptprobleme der Philosophie, 6ème édition de 1927…) ainsi que les articles et recueils les plus connus (« Zur Psychologie des Geldes », 1890 ; « Die Grossstädte und das Geistesleben », 1903 ; « Venedig », 1907… ; « Die ästhetische Bedeutung des Gesichts », 1901…) ou plus difficiles à trouver (« Moltke als Stilist », 1890 ; « Alpenreisen », 1895…).

En français, le site renvoie à un seul long texte de Raymond Boudon extrait de La place du désordre (puf, 1991). Dans cet extrait Boudon analyse le problème de la conceptualisation des changements sociaux à partir de Nisbet et de Ranke, s’interroge sur certaines de leur conclusions, particulièrement sur l’idée « que les théories politologiques ou économiques sont vouées soit à être démenties par les faits soit à ne pas se distinguer de l’histoire ». Boudon montre que c’est « contre le réalisme de Ranke que la sociologie allemande classique, celle de Max Weber et de Georg Simmel s'[est] définie ».

Un moteur de recherche à deux booléens, très simple d’utilisation, permet de plus de naviguer dans l’oeuvre de Simmel.

Insistons enfin sur le fait que la Georg Simmel Home page, fait partie d’un site plus vaste, Sociologie in Swizerland. Le site permet d’accéder par des pages ressources à :

Un bonheur pour le chercheur et le lecteur de Simmel.

Références

Quelques entrées accessibles et efficaces dans la sociologie et particulièrement dans l’oeuvre de Simmel :

  • Jean-Marie Baldner, Lucien Gillard (dir.), Simmel et les normes sociales, Paris, L’Harmattan, 1996.

  • Collectif, A propos de « Philosophie de l’argent » de Georg Simmel, Paris, L’Harmattan, 1993.

  • Charles-Henry Cuin, François Gresle, Histoire de la sociologie, tome 1 : Avant 1918, tome 2 : Depuis 1918, Paris, La découverte, 1996 [1992].

  • David Frisby, Simmel and since, London, Routledge, 1992.

  • François Léger, La pensée de Georg Simmel. Contribution à l’histoire des idées au début du 20e siècle, Paris, Kimé, 1989.

  • Kurt Gassen, Michael Landmann, Buch des Dankes an Georg Simmel, Berlin, Duncker & Humblot, 1958.

  • Wolf Lepenies, Les trois cultures. Entre science et littérature l’événement de la sociologie, trad. Henri Plard, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 1990.

  • Danilo Martucceli, « Georg Simmel, ou la modernité comme aventure », in Danilo Martuccelli, Sociologies de la modernité, Paris, Gallimard, coll. « Folio essais », 1999, p. 374-405.

  • Otthein Rammstedt, Patrick Watier (dir.), G. Simmel et les sciences humaines, Paris, Méridiens Klincksieck, 1992.

  • Frédéric Vandenberghe, La sociologie de Georg Simmel, Paris, La découverte, 2001.

  • Patrick Watier (dir.), Georg Simmel, la sociologie et l’expérience du monde moderne, Paris, Méridiens Klincksieck, 1986.

  • Contemporary Philosophy, Critical Theory and Postmodern Thought, University of Colorado- Denver-School of Education (un site ressource de grande qualité, en anglais)

  • Socio and co (un site de vulgarisation généraliste, en français, largement fondé sur l’ouvrage de Philippe Corcuff, Les nouvelles sociologies, Paris, Nathan, coll. « 128 », 1995)

Résumé

Une des fonctions les plus probantes de l’Internet est certainement la mise à disposition des chercheurs de textes incomplètement disponibles ou difficiles d’accès. On pourrait ainsi imaginer, dans un terme qui ne serait pas trop éloigné, y pécher toutes les oeuvres de référence que beaucoup citent mais n’ont pas toujours raisonnablement le temps de consulter. […]

Jean-Marie Baldner

Membre du comité de rédaction d'EspacesTemps, enseigne l'histoire et la photo à l'Iufm de Créteil et au Centre Photographique d'Ile-de-France. Il poursuit des recherches sur la norme monétaire dans l'équipe Dons, Monnaies, Prélèvements à l'Ehess et sur la cartographie et l'image dans le laboratoire Tecné. Il a publié quelques ouvrages et articles sur les théories monétaires, l'art contemporain et l'image et la cartographie numériques. Il est directeur de collection chez Bordas et a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives.

René-Éric Dagorn

Historien et géographe, enseigne au lycée Jean de la Fontaine à Château-Thierry (Aisne) et à l'Institut d'Études Politiques de Paris. Il prépare une thèse sur les diverses conceptions de la mondialisation dans les sciences sociales. Il est rédacteur en chef d’EspacesTemps.net.

Pour faire référence à cet article

René-Éric Dagorn et Jean-Marie Baldner, "Une page ressource dédiée à Georg Simmel.", EspacesTemps.net, Objets, 01.05.2002
https://www.espacestemps.net/articles/une-page-ressource-dediee-a-georg-simmel/