Emmanuelle George-Marcelpoil

Emmanuelle George-Marcelpoil est chercheuse à IRSTEA (Institut national de Recherches en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture) et dirige l’unité de recherche Développement des Territoires Montagnards (DTM). Ses travaux concernent le tourisme et notamment celui porté par les stations de sports d’hiver. Son objectif est d’analyser l’organisation productive et la complexité des dynamiques touristiques. Le premier axe porte sur les logiques des acteurs, économiques comme territoriaux, et le second aborde l’ancrage des stations. L’enjeu est de qualifier les divers types de trajectoires des stations de sports d’hiver, dans toutes leurs dimensions.

L’outil-frise, dispositif d’étude interdisciplinaire du changement territorial.

Agnès BergeretJean-Jacques DelannoyEmmanuelle George-MarcelpoilDelphine Piazza-MorelSusanne Berthier-FoglarAnouk BonnemainsPhilippe BourdeauMélanie DuvalHugues FrançoisSabine GirardDenis LaforguePénélope LamarqueSophie Madelrieux et Sandrine Tolazzi | 17.07.2015

Cet article propose de tirer les enseignements de l’élaboration et l’expérimentation, par un groupe de travail pluridisciplinaire du LabEx ITEM, d’un dispositif méthodologique transdisciplinaire et d’un outil-frise, autour d’une approche processuelle des changements dans les territoires de montagne. Les éléments formels nécessaires à sa construction ont permis d’établir un langage commun et de faciliter le dialogue interdisciplinaire. Par la multiplicité de ses ingrédients, leurs temporalités et leurs interactions, le positionnement d’événements, de séquences et de liens dynamiques, cet outil-frise [...]