Anouk Bonnemains

Anouk Bonnemains est doctorante en géographie au laboratoire EDYTEM (Environnements, Dynamiques et Territoires de Montagne- Université de Savoie) sous la direction de Christophe Gauchon et Véronique Peyrache Gadeau. Sa thèse, commencée en novembre 2011, porte sur les capacités d’adaptation des stations de sports d’hiver de haute altitude de Tarentaise face aux mutations contemporaines : évolutions de la demande touristique et changements climatiques. Elle interroge l’implantation et le renouvellement des sports d’hiver dans la vallée de la Tarentaise comme modèle de développement dominant au regard des évolutions sociétales et climatiques de 1930 à aujourd’hui.

L’outil-frise, dispositif d’étude interdisciplinaire du changement territorial.

Agnès BergeretJean-Jacques DelannoyEmmanuelle George-MarcelpoilDelphine Piazza-MorelSusanne Berthier-FoglarAnouk BonnemainsPhilippe BourdeauMélanie DuvalHugues FrançoisSabine GirardDenis LaforguePénélope LamarqueSophie Madelrieux et Sandrine Tolazzi | 17.07.2015

Cet article propose de tirer les enseignements de l’élaboration et l’expérimentation, par un groupe de travail pluridisciplinaire du LabEx ITEM, d’un dispositif méthodologique transdisciplinaire et d’un outil-frise, autour d’une approche processuelle des changements dans les territoires de montagne. Les éléments formels nécessaires à sa construction ont permis d’établir un langage commun et de faciliter le dialogue interdisciplinaire. Par la multiplicité de ses ingrédients, leurs temporalités et leurs interactions, le positionnement d’événements, de séquences et de liens dynamiques, cet outil-frise [...]