Un site pour la réflexion de l’Europe.

<a href=

Image1Le Spectateur européen, The european Spectator, Der europa.Zuchauer, El Espectador europeo, Lo Spettatore europeo est un nouveau site consacré à la réflexion de l’Europe. L’une de ses particularités consiste dans la combinaison de logiques d’édition de revues papier, paraissant en numéros dont l’unité s’organise à chaque parution autour d’une thématique particulière, et de celle de l’édition électronique, où une revue se présente souvent comme un tout, incluant un nombre indéfiniment extensible d’articles particuliers. Ainsi, en même temps que paraissent de nouveaux numéros du Spectateur européen, les numéros précédents sont complétés par de nouveaux articles :

« Nous avons voulu créer une revue qui se présente d’abord sous la forme d’un site. Une revue culturelle en ligne par conséquent. A la manière d’autres observatoires culturels, elle est ancrée dans le commentaire des phénomènes culturels traités à la fois dans une dimension européenne et dans la perspective d’une transformation des citoyennes et des citoyens en acteurs de la société contemporaine.

La formule Le Spectateur (The Spectator) est celle d’un journal anglais du 18e siècle. Thomas Addison avait fondé cette revue pour témoigner des Lumières britanniques. Elle se diffusait dans les Clubs, les cafés, et autres maisons. S’adressant de façon indéterminée au public, elle réalisait un certain type d’union entre la littérature et le journalisme. Mais ne parlait que des anglais. Marivaux avait repris le titre, en France, changé en Le Spectateur français, et il y rendait compte des moeurs et de la sociabilité parisienne.En reprenant ce titre, et en restant au plus près des interactions nécessaires entre spectateur et acteur, nous voulons mettre l’accent sur un des rebonds impératifs de l’esprit européen contemporain : se défaire de tout recours national, de tout enfermement dans une identité donnée, de toute image de l’unité confondue avec l’homogénéité et l’exclusion du différend. Mais nous appelons à nous en défaire sans reconduire non plus, dans l’Europe, toutes choses culturelles à l’unité d’une formule commerciale ou d’une langue passe-partout.

La signification de la revue en ligne est alors de pratiquer à la fois la circulation des problèmes et perspectives, et la reconnaissance de ce qui s’accomplit ici et là. Bref, de se placer plutôt du côté du décloisonnement identitaire (mais aussi disciplinaire, au profit d’une pluridisciplinarité sans équivoque) que d’autre chose. Au demeurant, dans certains cas, cela peut consister seulement à regarder la même culture (fût-elle cumulée) mais autrement.

Chaque numéro est articulé autour d’un thème (L’Europe, le Trans, Célébrer, les grands hommes, l’underground, la place, la frontière, le socle, les minorités, les jeunes, le wi-fi, etc.), et chaque thème est exploré par un spécialiste, à partir de chaque spécialité disciplinaire (chaque science sociale) et en langues multiples. »

Le premier de numéro du Spectateur Européen, « 01. europe », présente désormais une dizaine d’articles. Le second « 02. trans », en annonce une autre dizaine déjà définis, prévus pour paraître au mois de mars.

Comité de rédaction fondateur : Jonathan Bryant, Nicolas Hannequin, Xavier Marie, Christian Ruby.

Contact : Christian Ruby

Résumé

Le Spectateur européen, The european Spectator, Der europa.Zuchauer, El Espectador europeo, Lo Spettatore europeo… est un nouveau site consacré à la réflexion de l’Europe. L’une de ses particularités consiste dans la combinaison de logiques d’édition de revues papier, paraissant en numéros dont l’unité s’organise à chaque parution autour d’une thématique particulière, et de celle de […]

Pour faire référence à cet article (ISO 690)

« Un site pour la réflexion de l’Europe. », EspacesTemps.net, Brèves, 2006/02/02. URL : https://www.espacestemps.net/articles/un-site-pour-la-reflexion-europe/