Yveline Lévy-Piarroux

Yveline Lévy-Piarroux est professeur à Paris (lettres, histoire des arts). Elle collabore à EspacesTemps depuis 1980 ; elle a coordonné plusieurs numéros des Cahiers : Voyage au centre de la ville, Je et moi. Les émois du Je et La fabrique des sciences sociales, notamment.

Mike Davis, guérilla dans les sciences sociales.

Mike Davis et Daniel B. Monk (dir.), Paradis infernaux. Les villes hallucinées du néo-capitalisme, 2008.

Yveline Lévy-Piarroux | 23.03.2009

« La plaine est morne et morte ― et la ville la mange. »Emile Verhaeren, « La plaine » in Les villes tentaculaires Le titre anglais de l’ouvrage de Mike Davis et Daniel B. Monk est Evil Paradises: Dreamworlds of Neoliberalism (2007). Les traducteurs ont conservé l’oxymore de la première formulation. Les « mondes de [...]

Construire un art révolutionnaire ?

Christine Hamon-Siréjols, Le constructivisme au théâtre, 2004.

Yveline Lévy-Piarroux | 15.02.2005

Le début du vingtième siècle en Europe est marqué sur le plan artistique par ces mouvements que l’on a appelé les « avant-gardes », ajoutant parfois l’adjectif « historiques », qui explorent successivement le modernisme par des recherches de couleurs (fauvisme), de forme (cubisme), d’expression des caractéristiques du monde nouveau (la vitesse chez les futuristes). [...]

Nécessaire de sociolinguistique urbaine.

Thierry Bulot (dir.), Lieux de ville et territoires. Perspectives en sociolinguistique urbaine, 2004.

Yveline Lévy-Piarroux | 02.11.2004

Deux volumes rassemblent les contributions de 17 chercheurs, essentiellement originaires de pays francophones (France, Belgique, Suisse, Canada), sous la direction de Thierry Bulot (Université de Rennes 2), qui introduit l’ensemble avec Cécile Bauvois (Université de Mont-Hainaut). Ces deux auteurs posent une question liminaire : peut-on distinguer une sociolinguistique urbaine d’une qui ne le serait pas [...]

Les arrière-gardes à l’avant-plan.

William Marx (dir.), Les arrière-gardes au 20e siècle. L’autre face de la modernité esthétique, 2004.

Yveline Lévy-Piarroux | 10.09.2004

La présentation du projet réflexif, assurée par William Marx, assume le caractère légèrement provocateur du titre. Pourquoi les « arrière-gardes », alors même que toute l’histoire du premier 20e siècle est clairement celle des « avant-gardes » ? Eh bien, pourquoi pas, répond en substance l’auteur, qui rappelle que les arrière-gardes sont tout aussi nécessaires [...]

Parcours (à la loupe) d’un artiste en perspective.

Marianne Le Blanc, D’Acide et d’Encre, Abraham Bosse (1604 ?-1676) et son siècle en perspectives, 2004.

Yveline Lévy-Piarroux | 24.05.2004

Marianne Le Blanc est maître de conférences en histoire de l’art à Paris 10 Nanterre, spécialiste de l’art français du 17e siècle. Les Éditions du CNRS publient d’elle un ouvrage concernant l’aqua-fortiste protestant bien connu, Abraham Bosse, dont les gravures sont un fourmillement de renseignements pour l’historien de la civilisation et pour la réflexion sur [...]

La chorématique appliquée à l’art.

Laurent Grison, Figures fertiles, Essai sur les figures géographiques dans l'art occidental, 2002.

Yveline Lévy-Piarroux | 11.05.2003

Dans un essai éclairé et éclairant, le géographe Laurent Grison explore, comme le titre le son ouvrage l’indique explicitement, des figures géographiques dans des manifestations artistiques de l’art occidental. En fait, il s’attache surtout à trois configurations spatiales fondamentales : la bifurcation, le carrefour, le rond-point, autrement dit, si l’on veut, le Y, le X, [...]

Paris-palimpseste.

Éric Hazan, L'invention de Paris, Il n'y a pas de pas perdus, 2002.

Yveline Lévy-Piarroux | 11.05.2003

« Pas perdus : il n’y en a pas », écrit Breton dans Nadja, et c’est sous l’égide de ce célèbre promeneur ainsi que de quelques autres, et d’abord Walter Benjamin, que se situe l’ouvrage. Promenade parisienne, au fil des lieux classés par zones géographiques, qui consiste à mettre à nu les strates du passé, [...]