« Tiroirs secrets ».

[Appel à contributions :] pour Conserveries mémorielles, Québec.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Image1Au cours de nos recherches, qu’elles aient pour matière première des pièces trouvées en archives ou des énoncés de personnes vivantes, rencontrées en chair et en os ou encore des documents textuels, iconographiques ou sonores, il nous arrive de tomber sur des choses aussi poignantes qu’inutilisables. Combien de textes, documents d’archives, pièces iconographiques, entretiens retranscrits, enregistrements sonores ou audio-visuels rassemblés finissent par être écartés, malgré leur intérêt, leur force ou leur puissance évocatrice au risque de sombrer dans les « poubelles de l’histoire », alors qu’ils sont évincés par le couperet de la raison utilitaire qui sévit sur toute démarche scientifique ?

Tout le monde a son jardin secret des découvertes restées en friche, de textes et images brutes situés dans l’extraterritorialité de nos recherches, brutalement écartés par l’ambitieux que nous sommes. Le prochain numéro des Conserveries mémorielles cherchera à exhumer ces textes orphelins qui, paradoxalement, frappent par l’énergie ou la force qu’ils recèlent, mais qui demandent à être mis en valeur.

Il s’agira d’expliciter l’intérêt du document publié par une étude pré- ou postliminaire. Le travail scientifique se réfugiera ainsi dans la mise en contexte du document qui n’avait jusqu’alors qu’un intérêt subjectif.

Les intentions de contribution d’une page, précisant les objets, la nature du document, le terrain exploré, ainsi que les termes généraux de la réflexion théorique devront parvenir à Véronique Klauber (Ph.D en sociologie, stagiaire postdoctorale à UdM, McGill et Uqàm) et à Van Troi Tran pour le 31 mai 2006. Les auteurs seront informés des décisions du Comité scientifique le 30 juin 2006.

Image : Salvator Dalí, Vénus de Milo aux tiroirs, 1936, bronze, 98 x 32.5 x 34cm, domaine public.

Résumé

Au cours de nos recherches, qu’elles aient pour matière première des pièces trouvées en archives ou des énoncés de personnes vivantes, rencontrées en chair et en os ou encore des documents textuels, iconographiques ou sonores, il nous arrive de tomber sur des choses aussi poignantes qu’inutilisables. Combien de textes, documents d’archives, pièces iconographiques, entretiens retranscrits, […]

Pour faire référence à cet article

"« Tiroirs secrets ».", EspacesTemps.net, Brèves, 15.05.2006
https://www.espacestemps.net/articles/tiroirs-secrets/