The Economist contre les tribunaux militaires états-uniens.

Image1Comment un journal qui a, selon ses propres dires, soutenu l’intervention en Afghanistan, supporté la guerre contre Saddam Hussein, et réclamé que « dans certains domaines, tel que le rassemblement d’informations sur la sécurité intérieure, le gouvernement (de Georges W. Bush) devrait déplacer la frontière entre la liberté et la sécurité en faveur de cette dernière », peut-il en arriver à présenter sur sa couverture la statue de la justice vue dans l’objectif d’un viseur de fusil — le point de tir sur le cœur ! — sous le titre « Unjust, unwise, unAmerican » ?

Le premier éditorial du numéro actuellement en kiosque de The Economist (jusqu’au jeudi 17 juillet 2003) est consacré aux tribunaux militaires censés juger ces « prisonniers du champ de bataille » qui sont depuis la guerre en Afghanistan la honte des États-Unis :

« You are taken prisoner in Afghanistan, bound and gagged, flown to the other side of the world and then imprisoned for months in solitary confinement punctuated by interrogations during which you have no legal advice. Finally, you are told what is to be your fate : a trial before a panel of military officers. Your defence lawyer will also be a military officer, and anything you say to him can be recorded. Your trial might be held in secret. You might not be told all the evidence against you. You might be sentenced to death. If you are convicted, you can appeal, but only to yet another panel of military officers. Your ultimate right of appeal is not to a judge but to politicians who have already called everyone in the prison where you are held “killers” and the “worst of the worst”. Even if you are acquitted, or if your appeal against conviction succeeds, you might not go free. Instead you could be returned to your cell and held indefinitely as an “enemy combatant”. Sad to say, that is America’s latest innovation in its war against terrorism: justice by “military commission”. »

Lire la suite de cet article directement sur le site de The Economist.

Le site d’Amnesty International propose de nombreux articles sur la situation de la justice aux États-Unis et sur les prisonniers de Guantanamo.

Résumé

Comment un journal qui a, selon ses propres dires, soutenu l’intervention en Afghanistan, supporté la guerre contre Saddam Hussein, et réclamé que « dans certains domaines, tel que le rassemblement d’informations sur la sécurité intérieure, le gouvernement (de Georges W. Bush) devrait déplacer la frontière entre la liberté et la sécurité en faveur de cette […]

Pour faire référence à cet article (ISO 690)

« The Economist contre les tribunaux militaires états-uniens. », EspacesTemps.net, Brèves, 2003/07/15. URL : https://www.espacestemps.net/articles/the-economist-contre-les-tribunaux-militaires-etats-uniens/