Le climat s’emballe : ça nous change la vie ?

[Workshop public] 12 novembre 09, CNRS, Paris

Image1La question climatique est désormais bien inscrite parmi les préoccupations politiques. Pourtant, les réponses à ce défi oscillent entre des plans très différents, dont la cohérence et les interactions demeurent peu articulées : engagements de réductions des émissions demandés aux Etats dans le cadre des négociations internationales, politiques publiques à l’échelle nationale, investissements structurels (transports, urbanisme…), écologie industrielle pour les entreprises, « écogestes » quotidiens demandés aux consommateurs et aux ménages, etc.

Le développement durable, devenu l’idéologie du 21e siècle, est censé fournir spontanément la cohésion d’ensemble, sans que soient précisément réinterrogés les systèmes de valeurs, la primauté accordée à la croissance, le productivisme des sociétés, la confiance dans les progrès techniques ou encore l’importance de la consommation. Au-delà, les changements qui selon les scientifiques sont nécessaires pour une durabilité du climat apparaissent d’une ampleur telle que les chemins de transition sont encore largement à construire.

En particulier, la question climatique repose à nouveaux frais la question des modes de vie. Dans les conférences climatiques et la négociation internationale, la dimension environnementale du changement climatique est partiellement occultée par la prédominance des mesures de performances énergétiques, tandis que les questions d’équité sont posées exclusivement dans le cadre Nord/Sud et la question des modes de vie n’est que frileusement abordée. Par ailleurs, un certain nombre d’acteurs estiment que c’est le capitalisme, voire la modernité, qui sont en cause.

On peut en outre se demander dans quelle mesure les obstacles aux politiques efficaces de lutte contre le risque climatique tiennent-ils au degré d’information des décideurs et des politiques, et/ou à la conscience de l’opinion publique ? Quelles sont les responsabilités respectives des scientifiques, des experts, des journalistes ?

Organisé par Amy Dahan (Centre Alexandre Koyré) et Edwin Zaccaï (Université libre de Bruxelles) avec le soutien du CNRS, le workshop Changements climatiques, changements de mode de vie ? aura lieu le jeudi 12 novembre 2009 de 9h30 à 18h00 au CNRS (Amphithéâtre Curie 3, Rue Michel-Ange, 75016 Paris). Les sessions sont publiques et gratuites, sur inscription auprès de Catherine Prioul.

Illustration : moleitau, « Climate-change », 14.2.2009, Flickr (licence Creative Commons).

Résumé

La question climatique est désormais bien inscrite parmi les préoccupations politiques. Pourtant, les réponses à ce défi oscillent entre des plans très différents, dont la cohérence et les interactions demeurent peu articulées : engagements de réductions des émissions demandés aux Etats dans le cadre des négociations internationales, politiques publiques à l’échelle nationale, investissements structurels (transports, […]

Pour faire référence à cet article (ISO 690)

« Le climat s’emballe : ça nous change la vie ? », EspacesTemps.net, Brèves, 2009/10/15. URL : https://www.espacestemps.net/articles/le-climat-s-emballe-ca-nous-change-la-vie/