« Penser l’événement.» Figures de l’épistémologie de l’histoire.

Séminaire à Paris, année 2004-2005.

Image1Dans le prolongement de la réflexion de notre séminaire sur la notion de « régime d’historicité » et sur les modèles temporels utilisés par les historiens du temps présent ainsi que par les historiens de périodes passées, nous entreprenons cette année d’interroger la signification de la notion d’événement telle qu’elle fonctionne dans l’ensemble des sciences humaines. Soumettre l’événement aux questions des sciences humaines nous semble utile dans le cadre de la vérification de l’hypothèse d’un nouveau régime d’historicité caractéristique de notre contemporanéité. Il convient donc de soumettre l’hypothèse du « présentisme » non seulement au regard des historiens, mais aussi des autres sciences humaines.

On assiste de toutes parts au « retour » de l’événement. Aux notions de structure, d’invariant, de longue durée, d’histoire immobile se sont substituées les notions de chaos organisateur, de fractale, de théorie des catastrophes, d’émergence, d’énaction, de mutation, de rupture…Ce basculement n’affecte pas la seule discipline de l’histoire. Il est général dans l’ensemble des sciences humaines et atteste d’une préoccupation nouvelle d’attention à ce qui advient de nouveau dans une interrogation renouvelée sur l’événement. C’est pourquoi il nous a semblé opportun de mettre la notion d’événement à l’épreuve du regard de diverses disciplines pour en mesurer la fécondité potentielle et sa valeur heuristique.

Le séminaire comportera quatre séances au cours de l’année 2004-2005 :

Vendredi 10 Décembre 2004, Socio-Anthropo : Alban Bensa et Louis Quéré.

Vendredi 28 Janvier 2005, Économie-Sociologie : Robert Boyer et Liora Israël.

Vendredi 25 Mars 2005, Psycha-Philo : Marie-Odile Godard et François Dosse.

Vendredi 15 Avril 2005, Histoire-Géo : Lucien Jaume et Christian Grataloup.

Séances de 14h à 17h, à l’Institut de Géographie, 191 rue Saint-Jacques 75005 Paris (salle 05).

Séminaire de l’Ihtp organisé en coopération avec le Centre d’histoire culturelle de l’Université de Versailles/Saint-Quentin-en-Yvelines.

Responsables : Christian Delacroix, François Dosse, Patrick Garcia.

Contact : francois.dosse@club-internet.fr

Résumé

Dans le prolongement de la réflexion de notre séminaire sur la notion de « régime d’historicité » et sur les modèles temporels utilisés par les historiens du temps présent ainsi que par les historiens de périodes passées, nous entreprenons cette année d’interroger la signification de la notion d’événement telle qu’elle fonctionne dans l’ensemble des sciences […]

Pour faire référence à cet article (ISO 690)

« « Penser l’événement.» Figures de l’épistémologie de l’histoire. », EspacesTemps.net, Brèves, 2004/11/25. URL : https://www.espacestemps.net/articles/figures-epistemologie-histoire/