« Bis repetita placent. »

Exposition en réseau, en Poitou-Charentes, du 23 février au 10 mai.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Image1Rurart — à la fois espace d’art contemporain, espace culture multimédia et réseau culturel régional en milieu rural — et le Fonds Régional d’Art Contemporain Poitou-Charentes — dont la mission est de faire découvrir, comprendre, connaître et apprécier l’art de son temps — se sont associés pour présenter cette exposition d’œuvres issues des collections des Frac.

L’exposition Bis Repetita Placent présente, dans deux lieux, les œuvres d’une vingtaine d’artistes plasticiens contemporains, sur le thème de la répétition, de la redite, de la reprise ou de la reproduction dans l’art contemporain.

Rurart présente des œuvres de Carl André, de Claude Closky (rythmique linguistique par la déclinanaison sur tout un mur du Marabout-Bout de ficelle enfantin), de Jean-Louis Garnell, de Pierre Joseph, d’Allen Ruppersberg, de Niele Toroni, de Patrick Tosani, d’Andy Warhol (dont la présentation d’une dizaine de sérigraphies de la série des chaises électriques ne manque pas de questionner les valeurs populaires de la société américaine), des vidéos de Josef Robakowski et de Pierrick Sorin (rituel quotidien des réveils auto-filmés de l’artiste), des clips de Michel Gondry (univers en boucle), ainsi que des pièces d’artistes du web.

Image2L’acte de répéter — un geste, un son, un objet, une image, un mot, un comportement ou un processus — devient apprentissage et travail de la mémoire (chez Patrick Tosani, Trisha Donnelly et Pierre Joseph). La déclinaison d’un motif ou sa ré-interprétation rejoue et donne un nouvel éclairage à ce qui pouvait sembler banal voire trivial (chez Urs Lüthi, Jim Isermann et Francis Baudevin). La tautologie (chez Claude Closky et Étienne Bossut) ou l’idée de série (chez Claude Lévêque et Didier Marcel) s’oppose au matraquage des images, évoque la vertigineuse boulimie d’une société de « l’hyper-consommation » et la déshumanisation d’un monde gavé d’objets.

Rurart [espace d’art contemporain / ecm rur@rt] (Rouillé)

Le site. www.rurart.org

Le site de l’exposition.

Du dimanche au vendredi (14h/18h) – entrée : 1,50 €.

•Lycée agricole Xavier Bernard, Venours, 86480 Rouillé.

Accès depuis Poitiers (30 km) : nationale 11 en direction de Niort jusqu’à Lusignan, puis suivre Venours par la départementale 150 en direction de Saintes

Tél. 05 49 43 62 59.

•Frac Poitou-Charentes (Angoulême)

Du mardi du samedi (10h30/12h et 14h/19h) – entrée libre

Hôtel Saint-Simon, 15 rue de la Cloche Verte, 16000 Angoulême.

Tél. 05 45 92 87 01.

Photo : © Claude Closky, Marabout.

Résumé

Rurart — à la fois espace d’art contemporain, espace culture multimédia et réseau culturel régional en milieu rural — et le Fonds Régional d’Art Contemporain Poitou-Charentes — dont la mission est de faire découvrir, comprendre, connaître et apprécier l’art de son temps — se sont associés pour présenter cette exposition d’œuvres issues des collections des […]

Pour faire référence à cet article

"« Bis repetita placent. »", EspacesTemps.net, Brèves, 11.03.2005
https://www.espacestemps.net/articles/bis-repetita-placent/