futur

L'ensemble des articles ayant pour mot clé : futur

Petit glossaire du futur pour une lecture démocratique de notre avenir.

Luca Pattaroni | 23.06.2015

Dans ce glossaire, accompagnant une enquête exploratoire sur les rapports au futur, nous cherchons à dessiner le réseau conceptuel qui rend possible notre « compréhension pratique » du futur (Ricoeur 1983). Un réseau conceptuel qui permet à chacun de répondre aux questions du « quoi », du « qui », du « pourquoi et du « comment » des actions humaines. Ce glossaire s’articule autour de deux axes renvoyant, d’une part, à la manière dont les personne parviennent à [...]

Les puissances de l’absence.

Projets personnels et/ou projet de société.

Jacques Lévy | 21.04.2014

S’agissant des représentations explicites du futur, l’enquête réalisée auprès des habitants du Grand Genève fait apparaître trois grands groupes. Le plus substantiel correspond à des individus qui parlent peu de la société prise comme un tout, mais beaucoup de leurs propres projets, tout en reliant leur parcours à un contexte dont ils sont loin de se désintéresser. Un deuxième groupe comprend des personnes présentant une image très noire du futur, en rapport avec un modèle cyclique de l’histoire et [...]

Écologie : litanie du futur ou pouvoir négligé ?

Mischa PiraudLuca Pattaroni et Dominique Joye | 07.04.2014

Loin des « lendemains qui chantent », la question écologique suscite des craintes largement partagées, omniprésentes. Or, si elle participe de la construction d’un commun plus large et d’une structure temporelle originale, cette crainte écologique semble souvent déconnectée d’une véritable épreuve expérientielle. Comme si, contrairement à d’autres ordres de craintes quant au futur, le souci écologique naissait d’une abstraction qui a pour effet de déconnecter l’inquiétude des prises que l’on peut y avoir. Le commun se découvre ici sous [...]

Virtualités.

Régimes d’historicité et individus contemporains.

Jacques Lévy | 17.12.2013

Dans les entretiens recueillis à Genève, les discours généraux et abstraits sur le futur sont rares. Cela ne signifie pas que le futur soit absent des paroles et des imaginaires. C’est peut-être seulement que nos instruments pour le détecter sont inadaptés. Le slogan « No future ! » ne fait que signaler l’effondrement des mythes historicistes, mais pendant ce temps, les projets ont pris leur place. Cela s’explique pour l’essentiel par l’augmentation des marges de manœuvre biographiques que les [...]