Sadia Chérif

Sadia Chérif est docteur en sociologie de l’Université de Bouaké où il est enseignant-chercheur au Département d’Anthropologie et de Sociologie. Riche d’une formation universitaire en sociologie et d’une expérience de terrain de longue durée en Côte d’Ivoire, ses intérêts de recherche s’inscrivent dans le domaine de la sociologie économique du développement rural. Après une thèse consacrée aux stratégies des planteurs de palmier à huile face aux contraintes liées à la chute drastique du prix d’achat de leurs produits dans le contexte de libéralisation des filières agricoles africaines, il mène des études sur l’adaptation des agriculteurs de Côte d’Ivoire aux impacts du réchauffement climatique. Il a participé à plusieurs manifestations scientifiques internationales, dont the Agriculture and Rural Development Day (Ardd) à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques en décembre 2009 à Copenhague (Danemark).

Crise dans le secteur élaeicole ivoirien. Peer review

La construction d’accord sur le prix.

Sadia Chérif | 09.07.2012

This article would like to contribute to position the negotiation of compromise as way out of crisis to reconcile actors equipped with different visions of the world. Starting from the drastic fall of world rates of the raw palm oil of November 1999, the persistent tensions between growers gathered in cooperatives and the private agro-industrial companies on the price determination to the growers lead to general strikes of the growers and the occupation of public space [...]