Laurence Kaufmann

Professor in Sociology de la communication à l’Université de Lausanne (Suisse) et chercheuse associée au Centre d’étude des mouvements sociaux de l’Institut Marcel Mauss de l’EHESS (Paris), Laurence Kaufmann travaille sur l’ontologie des faits sociaux en général, et celle de l’opinion publique en particulier. Elle travaille actuellement sur les procédures qui permettent aux individus de se produire en tant que membres d’un collectif ainsi que sur la manière dont les règles et les catégories sociales constituent une ressource d’interprétation essentielle des comportements publics. Les ouvrages qu’elle a publié sont, entre autres, L’invention de la société (EHESS, 2003), Le monde selon John Searle (Cerf, 2005), Qu’est-ce qu’un collectif ? Du commun au politique(EHESS, 2010), et La sociologie cognitive (MSH, 2012).

Les médiations de l’expérience. Peer review

Retour sur l’œuvre de Dorothy Smith.

Laurence Kaufmann | 17.06.2013

Dorothy Smith’s institutional ethnography aims at mapping textual mediations, both material and immaterial, which coordinate different sites of activity and « remove» individuals from their phenomenological immediacy and the « here and now » reality. In such a framework, the mediations of experience are said to have a negative valence : they bind people to impersonal structures that are beyond their reach. However, mediations do not only have an alienating or reifying function ; they also allow scattered individuals [...]