Laurence Kaufmann

Professeure de sociologie de la communication à l’Université de Lausanne (Suisse) et chercheuse associée au Centre d’étude des mouvements sociaux de l’Institut Marcel Mauss de l’EHESS (Paris), Laurence Kaufmann travaille sur l’ontologie des faits sociaux en général, et celle de l’opinion publique en particulier. Elle travaille actuellement sur les procédures qui permettent aux individus de se produire en tant que membres d’un collectif ainsi que sur la manière dont les règles et les catégories sociales constituent une ressource d’interprétation essentielle des comportements publics. Les ouvrages qu’elle a publié sont, entre autres, L’invention de la société (EHESS, 2003), Le monde selon John Searle (Cerf, 2005), Qu’est-ce qu’un collectif ? Du commun au politique(EHESS, 2010), et La sociologie cognitive (MSH, 2012).

Les médiations de l’expérience. Peer review

Retour sur l’œuvre de Dorothy Smith.

Laurence Kaufmann | 17.06.2013

L’ethnographie institutionnelle que propose Dorothy Smith vise à cartographier les médiations textuelles, tout à la fois matérielles et symboliques, qui coordonnent à distance les différents sites d’activité et « arrachent » l’individu à la réalité pratique et phénoménologique du ici et maintenant. Dans un tel cadre, les médiations de l’expérience se voient essentiellement dotées d’une valence négative : elles sont des moyens d’enchaîner les personnes à des structures impersonnelles qui échappent à leur action. Pourtant, les médiations n’ont pas [...]