Nouveaux imaginaires du féminin (NIF)

Colloque / Université Nice Sophia Antipolis – 21 et 22 septembre 2017

Depuis plus d’un siècle, l’émancipation des femmes, l’essor des mouvements décoloniaux et l’émergence dans les productions culturelles de points de vue portés par des groupes dits minoritaires ont contribué à mettre en place des discours alternatifs. Des réappropriations, des réinterprétations et des subversions ont eu lieu qui, sur un moyen terme, ont participé à infléchir les représentations de genre.

De ce fait, les sociétés occidentales contemporaines semblent évoluer vers un changement de paradigme où, si les femmes ont conquis les droits citoyens et exercent par ailleurs dans des secteurs d’activité variés, elles restent soumises à des exclusions non visibles, telles que le « plafond de verre » et une plus grande précarité dans le monde de l’emploi, ou des violences qui leur sont spécifiques (féminicides, harcèlement sexuel, publisexisme…)

Dans le sens où les exclusions non visibles semblent émaner pour la plupart des représentations, il s’agit pour le présent colloque de s’interroger tant sur les représentations alternatives apparues depuis plus d’un siècle que sur l’impact que certaines représentations inégalitaires peuvent avoir sur des questions non résolues concernant l’émancipation des femmes.

Jeudi 21 septembre 2017

9H-10H15 — Conférence plénière

  • Sara Calderón, Université de Nice : « Quels enjeux pour les nouveaux imaginaires du féminin ? »

10H30-12H — Atelier 1 : Vers de nouvelles représentations sociales du féminin ?

  • Laure Bolka Tabary, Université de Lille : « Femmes et numérique : quelles évolutions ou persistances des stéréotypes de genre ? »
  • Samira Boubakour, Université de Batna 2 : « Femmes et genre au prisme des manuels scolaires »

10H30-12H — Atelier 2 : Nouveaux avatars du féminin

  • Ludivine Alienne-Dies ; doctorante, Université d’Amiens : « S’emparer de la robotique humanoïde, ou comment une approche de genre permet de penser le robot »
  • Julie Cailler, Université Paris VIII, rédactrice revue d’art contemporain Branded : « Images et imaginaires : autoreprésentations de femmes »
  • Thomas Planques, game-designer, Sorbonne Universités : « Représentations féminines dans le jeu vidéo : un tour d’horizon des courants dominants et des évolutions en cours »

12H-13H30 — buffet

13H30-15H — Table ronde : Les violences de genre faites aux femmes

  • Nuria Varela, journaliste, écrivaine, directrice du cabinet de la ministre Bibiana Aido au Ministère de l’Egalite, 2008-2010.
  • Isabelle Steyer, avocate au barreau de Paris, spécialiste du droit concernant les violences de genre et conjugales.

15H15-16H55 — Atelier 1 : Le féminin juridique et politique

  • Caroline Vinals, Université de Lille : « La quête d’une société nouvelle et l’émergence des femmes politiques en Espagne »
  • Alicia Fernandez Garcia, Université Paris Est Marne La Vallée : La représentation des femmes en politique dans l’Espagne d’aujourd’hui
  • Magali Guaresi ; Université de Nice : « Se présenter pour représenter : invention et réinvention des féminités politiques dans le discours électoral sous la Cinquième République (1958 – 2007) »
  • Jean Laurent Rosenstrauch ; chercheur indépendant : « Une pérennité assumée des représentations inégalitaires entre les femmes et les hommes dans les législations françaises, espagnoles et portugaises en matière de violences de genre (2004-2017) »

15H15-16H55 — Atelier 2 : Le réinvestissement des corps

  • Maria Rosa Lehman ; Université Panthéon-Sorbonne : « Becoming the subject : la lutte féminine des années 60-70 – Une visée contre l’objectification de la femme ou A la recherche d’une représentations renouvelée »
  • Anne-Charlotte Millepied ; EHESS, Université de Genève : « L’autodéfense féministe : un lieu de production de représentations alternatives du genre »
  • Collectif RESECO (Récits, Sexualité, Sontraception) : « La mise en récit du for intérieur féminin, un nouveau gouvernement des corps. Autour des archives du fonds Ménie Grégoire »
  • Hélène Deville ; Université de Toulouse 2 Jean-Jaurès : « Les “constellations” d’imaginaires du féminin dans le roman Vaca Sagrada, de Diamela Eltit »

17H10-18H30 — Atelier 1 : Reconfiguration culturelle

  • Adeline Lemenager ; Université de Rennes 2 : « Construction d’une histoire lesbienne et féministe à travers la réinterprétation du mythe des Amazones »
  • Nicolas Faynot ; Université de Lyon 2 : « La réception de la série TV sénégalaise Dinamaneex : renversement des rapports de pouvoir et figures de la réussite au féminin »
  • Saadia Taouki ; Université de Casablanca : « L’identité féminine dans le roman : déconstruction du réel par l’imaginaire »

17H10-18H30 — Atelier 2 : ecrire le moi

  • Cedric Courtois ; Université de Paris I : « Everything Good Will Come(2005) de Sefi Atta : un Bildungsroman féministe ancré dans l’Histoire du Nigéria »
  • Guo Lanfang ; Université Paris Diderot : « Vers un nouveau imaginaire du féminin : L’écriture privéede Chen Ran »
  • Xiaomin Giafferi ; Université de Nice : « Entre tradition et modernité, la femme chinoise rurale d’aujourd’hui à travers Dix conversations sur la vie et la mortde Sun Huifen »

18H45 — Performance 

Vendredi 22 septembre 2017

9H-10H30 — Atelier 1 : Réinvention d’un imaginaire féminin : l’énonciation

  • Muriel Boisvilliers ; Université de Nice : « Les femmes obèses, éternelles et incroyables discriminées ? »
  • Aurélie Olivesi ; Université de Lyon I : « Le discours des nouveaux médias féministes, quel renouvellement des imaginaires du féminin ? »
  • Alina Bako ; Université « Lucien Blaga » Sibiu : « Femme impure : les romans roumains au début du XX siècle »

9H-10H30 — Atelier 2 : Réinvention d’un imaginaire féminin ii : libération et transgression

  • Mahamadou Lamine Ouedraogo ; Université de Koudougou : « Intimité et extimité du féminin dans Le mal de peaude Monique Ilboudo. L’identité culturelle par delà les frontières du corps »
  • Mohammad Taghi Karami Gahi ; Tahereh Khazaei, Université de Téhéran ; Université de Bordeaux : « Le cinéma de résistance : le cinéma iranien contemporain et la modification des stratégies »

10H45-12H15 — Table ronde : Presse et nouvelles représentations des femmes

  • June Fernández, directrice de Pikara Magazine
  • Aude Lorriaux, journaliste à Slate, journaliste indépendante

12H-13H30 — Buffet

13-30H-14H30 — Conférence plénière

  • Marie-Joseph Bertini, Université de Nice:  « Le Grand Récit de l’ordre symbolique, irréductible agent de l’organisation sociale ? »

14H45-16H10 — Atelier 1 : Littérature et transgression sexuelle

  • Charlotte Comtois ; Université de Sherbrooke : « Prendre la parole et la rue : Pute de ruede Roxane Nadeau »
  • Marion Coste ; Université de Grenoble : « Pornographie et féminisme dans Femme nue, femme noirede Calixthe Beyala »
  • Dalila Belkhacem ; Université d’Oran 2 : « Sex and the Medinade Leila B. : un nouvel imaginaire du/au féminin dans la littérature féminine d’expression française »

14H45-16H10 — Atelier 2 : Aliénation

  • Liza Steiner ; Université de Strasbourg : « L’écriture féminine du désir : libération, libéralisation »
  • Lucie Bernard ; Université de Franche-Comté : « Twiligth, un récit féminin du patriarcat au 21° siècle »
  • Philippine Clot ; Université de Grenoble : « Les figures féminines construites par la presse magazine masculine à travers les formes de portraits médiatiques. Le cas des magazines GQet Lui»

16H30 — Débat de clôture

17h — Spectacle

Dîner

Pour plus d’information: http://colloquenif.hypotheses.org

Résumé

Depuis plus d’un siècle, l’émancipation des femmes, l’essor des mouvements décoloniaux et l’émergence dans les productions culturelles de points de vue portés par des groupes dits minoritaires ont contribué à mettre en place des discours alternatifs. Des réappropriations, des réinterprétations et des subversions ont eu lieu qui, sur un moyen terme, ont participé à infléchir […]

To refer to this post

"Nouveaux imaginaires du féminin (NIF)", EspacesTemps.net, In brief, 21.09.2017
https://www.espacestemps.net/en/articles/nouveaux-imaginaires-feminin-nif/