Michel Peroni

Michel Peroni est sociologue, professeur à l’Université Lumière-Lyon 2 et directeur de l’équipe POCO (Politiques de la Connaissance) du Centre Max Weber (UMR 5283/CNRS). S’inscrivant dans une perspective pragmatiste et plus particulièrement inspirés par l’ethnométhodologie, ses travaux portent d’une part sur la phénoménalisation des entités du monde public (avec un intérêt particulier pour l’exploitation des effets d’existence attachés aux images photographiques ou animées) et d’autre part sur diverses variétés d’enquêtes ontologiques conduites à même l’activité pratique par les acteurs confrontés à des questions telles que « qu’est-ce qu’une personne ? », « qu’est-ce que la mémoire ? ».

La mémoire désidentifiante. Peer review

Dominique Belkis et Michel Peroni | 09.06.2015

Cet article est consacré à un film — Les hommes debout — qui traite d’un quartier de Lyon en pleine rénovation (Gerland) et de la mémoire qui lui est associée. Toutefois, il s’agit moins, pour les auteurs, de l’envisager comme un document à soumettre à l’analyse sociologique que de le reconnaître comme étant partie prenante d’une enquête déjà là et à part entière, celle, sous format esthétique, que son réalisateur a menée. Dans une logique pragmatiste, les auteurs de [...]

Pragmatique de la mémoire.

Michel Peroni et Dominique Belkis | 28.04.2015

Dans une perspective pragmatiste, ce n’est plus proprement de « mémoire » dont il convient de parler, comme de l’objet à traiter par l’enquête sociologique, mais de « mémorialité » comme de ce avec quoi sont aux prises les acteurs ou instances engagés dans des entreprises mémorielles : ce qu’il leur appartient de spécifier et d’instruire par l’enquête, de faire tenir et de rendre sensible par des agencements pratiques. En ce sens, les contributions rassemblées dans cette Traverse explorent [...]