Gaël Brulé

Gaël Brulé est ingénieur en environnement de l’INSA Rouen (2006) ainsi que de KTH Stockholm (2007), il est aussi docteur en sociologie de l’université Erasmus de Rotterdam (2016). Il est actuellement (2017) chercheur postdoctoral à l’université de Neuchâtel. Il est cofondateur de l’Atelier CMJN (architecture responsable), d’HRN (recherche appliquée en qualité de vie) et est rédacteur en chef de la revue Sciences & Bonheur. Ses thèmes de prédilection sont le bien-être subjectif, l’humour et l’espace.

Une architecture des frontières.

Teyssot, Georges. 2016. Une topologie du quotidien. Lausanne : Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, coll. « Poche Architecture ».

Gaël Brulé | 07.07.2017

Dans Une topologie du quotidien, Georges Teyssot se pose en architecte des frontières. Ces dernières sont étudiées d’un point de vue physique, ontologique et épistémologique. Cette analyse part du constat que la frontière, telle qu’elle est pensée traditionnellement, ne permet plus de rendre compte des échanges entre intérieur et extérieur et ne rend plus compte des limites actuelles. Une nouvelle conception en est esquissée par Teyssot. [...]

Dominateur, protecteur ou néguentropique ? Lecture transnationale de l’humour.

Gaël Brulé | 05.05.2014

L’humour est un secteur relativement délaissé par les sciences sociales. Pourtant, à la fois universel et culturel, il semble être un terreau fertile, notamment pour les études interculturelles. Les dimensions offensive/défensive (qui forment ensemble un axe vertical) et cohésive/différenciatrice (qui forment ensemble un axe horizontal) ont été mises en avant dans des contextes de groupe ou de communauté. Cet article se propose de vérifier, d’une part si ce cadre bidimensionnel est valide au niveau interculturel, et d’autre part comment [...]