Fabienne Malbois

Inspirée par les sociologies pragmatiques, qui continuent de nourrir sa réflexion sur l’espace public notamment, Fabienne Malbois est actuellement chercheuse postdoctorale (FNS) au Laboratoire de sociologie (LabSo) de l’Université de Lausanne. Elle y coordonne un projet sur la manière dont le processus de publicisation et de dramatisation des identités publiques, dans plusieurs cas de scandales et d’affaires, configure des types de public différemment concernés. Dans ses premiers travaux, elle s’est tout particulièrement intéressée, à partir d’une enquête épistémologique sur les théories constructivistes du genre, à développer une approche réaliste des catégories de sexe, qui a été mise à l’œuvre dans l’analyse de différents phénomènes médiatiques et culturels. Elle est l’auteure du livre Déplier le genre. Enquête épistémologique sur le féminisme antinaturaliste (Seismo, Zürich, 2011), et prépare en ce moment, avec Alain Bovet et Esther González Martínez, un ouvrage collectif qui a pour titre Langage, activités et ordre social. Faire de la sociologie avec Harvey Sacks (à paraître en 2013).

La critique saisie par les sociologies pragmatiques. Sur le geste de Dorothy E. Smith (2/2). Peer review

Partie 2. En dialogue avec Luc Boltanski.

Philippe Gonzalez et Fabienne Malbois | 04.06.2013

Ce papier a pour ambition de discuter L’ethnographie institutionnelle développée par Dorothy E. Smith dans le contexte nord-américain. Dans un premier temps (partie 1), il procède à une présentation de cette sociologie pragmatique, en particulier de sa portée critique, en mettant en évidence ses trois sources principales d’inspiration : la phénoménologie, l’ethnométhodologie et la philosophie sociale de Karl Marx. Dans un deuxième temps (partie 2), l’article fait résonner la sociologie de Smith avec la sociologie pragmatique de Luc Boltanski, [...]

La critique saisie par les sociologies pragmatiques. Sur le geste de Dorothy E. Smith (1/2). Peer review

Partie 1. L’ethnographie institutionnelle.

Philippe Gonzalez et Fabienne Malbois | 04.06.2013

Ce papier a pour ambition de discuter L’ethnographie institutionnelle développée par Dorothy E. Smith dans le contexte nord-américain. Dans un premier temps (partie 1), il procède à une présentation de cette sociologie pragmatique, en particulier de sa portée critique, en mettant en évidence ses trois sources principales d’inspiration : la phénoménologie, l’ethnométhodologie et la philosophie sociale de Karl Marx. Dans un deuxième temps (partie 2), l’article fait résonner la sociologie de Smith avec la sociologie pragmatique de Luc Boltanski, [...]

La sociologie pragmatique de Dorothy Smith.

Philippe Gonzalez et Fabienne Malbois | 04.06.2013

Cette introduction présente quelques éléments du parcours biographique de Dorothy E. Smith, en lien avec le développement original de sa sociologie. C’est aussi l’occasion de revenir sur le contexte de rédaction des articles qui composent ce dossier. Celui-ci constitue une première réception francophone de l’ethnographie institutionnelle, du point de vue des sociologies pragmatiques. [...]

L’enquêteur deweyen et la fragilité de la vie publique.

Daniel Cefaï, Cédric Terzi (éds.), L’expérience des problèmes publics. Perspectives pragmatistes, coll. « Raisons pratiques », n° 22, Paris, Éditions de l’EHESS, 2012.

Fabienne Malbois | 13.05.2013

La revue « Raisons pratiques » a publié en 2012 un volume rassemblant un ensemble d’études de cas qui démontrent avec beaucoup d’acuité la pertinence d’une approche pragmatiste de la vie publique, saisie ici en termes d’expérience des problèmes publics. La recension critique de ces travaux est l’occasion, pour l’auteur du présent article, de plaider pour une articulation raisonnée des différents modèles du public dont dispose la sociologie, celles de John Dewey et d’Hannah Arendt en particulier. Dans la [...]