Daphné Le Roux

Daphné Le Roux est doctorante à l’Université Paris Nanterre (Laboratoire Sophiapol). Elle mène actuellement une thèse de philosophie et d’ethnologie sur la formation de la subjectivité dans le cadre de l’expérience rituelle. Son terrain ethnographique porte sur le mariage catholique en Île-de-France.

Foucault va à l’église.

Repenser l’efficacité rituelle et la subjectivation par le croisement disciplinaire.

Daphné Le Roux | 21.12.2017

Dans un contexte où seul le mariage civil acte légalement l’union des époux, et où le mariage catholique n’est que facultatif, comment rendre compte de l’efficacité rituelle de ce dernier ? Comment penser les effets des actions dans lesquelles s’engagent les fiancés ? L’objet de cet article est de montrer ce qu’une approche interdisciplinaire ouvre comme perspectives pour traiter ces questions. D’une part, la mobilisation de concepts philosophiques – ici, celui de subjectivation – permet de cerner que l’efficacité [...]