Quand le chercheur se fait noctambule.

[Rencontres], 1er-5 mars 2010, États généraux de la nuit, Genève

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Image1Le nombre croissant de recherches autour de la notion de « ville créative » et des temporalités urbaines a révélé l’importance pour les villes d’offrir un espace social multiple et vivant en dehors des heures traditionnellement réservées au travail. Dans ce sillage, plusieurs recherches sur le thème de vie nocturne urbaine ont été engagées ces dernières années.

La conférence du Pr. Robert Hollands, sociologue et professeur à l’Université de Newcastle Upon Tyne (Royaume-Uni), intitulée Le rôle de la vie nocturne alternative dans la création d’un espace social multiple et vivant en dehors du travail propose de questionner ce qui fait la qualité de la nuit urbaine et de ses activités. L’auteur abordera les enjeux sociaux, politiques et économiques d’une vie nocturne riche et analysera les liens qu’entretiennent les lieux commerciaux et les espaces expérimentaux durant la nuit.

La conférence sera donnée le 4 mars à la coopérative culturelle, le Moulin à danses. Cette manifestation est organisée dans le cadre des États généraux de la Nuit qui se tiennent à Genève entre 1er et 5 mars 2011. Au fil des cinq soirées de conférences, les États Généraux de la Nuit souhaitent susciter un dialogue entre les acteurs de la vie nocturne, les institutions qui la régulent, les chercheurs qui l’étudient et les noctambules la vivent.

Illustration : Design By Zouny, « Violet Explosion », 08.08.2009, Flickr, (licence Creative Commons).

Résumé

Le nombre croissant de recherches autour de la notion de « ville créative » et des temporalités urbaines a révélé l’importance pour les villes d’offrir un espace social multiple et vivant en dehors des heures traditionnellement réservées au travail. Dans ce sillage, plusieurs recherches sur le thème de vie nocturne urbaine ont été engagées ces […]

Pour faire référence à cet article

"Quand le chercheur se fait noctambule.", EspacesTemps.net, Brèves, 28.02.2011
https://www.espacestemps.net/articles/quand-le-chercheur-se-fait-noctambule/