Le cimetière des téléphones mobiles.

Image1Lors d’une récente réunion sur la construction durable au Pnue (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), un participant évoquait à propos de la question de l’utilisation de technologies « appropriées » dans les « pays du Sud » le cas d’un gardien de but sur lequel les spectateurs avaient jeté un téléphone portable lors d’un match de football se déroulant en Afrique. Pratiquement le même jour, le Pnue signait un accord avec 10 constructeurs de téléphones mobiles pour trouver des solutions au recyclage de ces objets. La morale de l’histoire ne consiste pas à vous recommander de toujours emporter avec vous votre vieux téléphone portable lorsque vous assistez à un évènement sportif. La question est plutôt de se demander si un objet technologique usagé ne l’est pas pour tous, au septentrion comme au midi.

Résumé

Lors d’une récente réunion sur la construction durable au Pnue (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), un participant évoquait à propos de la question de l’utilisation de technologies « appropriées » dans les « pays du Sud » le cas d’un gardien de but sur lequel les spectateurs avaient jeté un téléphone portable lors d’un […]

Pour faire référence à cet article (ISO 690)

« Le cimetière des téléphones mobiles. », EspacesTemps.net, Brèves, 2003/01/03. URL : https://www.espacestemps.net/articles/le-cimetiere-des-telephones-mobiles/