At Home with Hitler…

http://wow.blogs.com

Boris Beaude

Image1Un événement récent confirme à quel point Internet permet à un individu de diffuser rapidement une information. Cette année, un dénommé Simon Waldman tombe sur un article vantant le bon goût d’Hitler, à la lecture d’un numéro de 1938 du magasine Homes and Gardens. Son beau père avait gardé ce numéro qui présentait dans un article une maison construite par son père. Il n’avait lu que cet article.

Homes and Garden étant un magazine lu par la haute société anglaise pendant l’entre-deux guerre, l’intérêt de Simon fut comblé par la teneur de l’article. La maison dans laquelle Hitler se retire, non loin du village de Mozart, est présentée comme un lieu de bon goût, dont la fréquentation est d’autant plus agréable qu’Hitler est une personne qui accueille merveilleusement ses hôtes. Il n’y découvre pas le goût d’Hitler, qui est bien une affaire de goût, mais celui de la société anglaise pour un personnage dont l’histoire se construisait. À la lecture de l’article, il vient à Simon Waldman l’idée de partager cette découverte.

Simon Waldman est par ailleurs l’auteur d’un de ces milliers de blogs qui alimentent de jour en jour Internet d’expériences et de réflexions personnelles. Les blogs, contraction de weblogs, sont des sites Web dont le contenu repose sur le principe du journal personnel. Le succès de cette pratique est tel, que des logiciels et des sites spécialisés ont développé des outils permettant à des personnes méconnaissant les techniques nécessaires à l’élaboration d’un site de créer leur journal sans difficultés. Les blogs se différencient de ce fait du journal intime. Il est rendu public pendant son élaboration et il est accessible indépendamment de l’intérêt de son contenu pour d’éventuels lecteurs.

Le pas fut vite franchi. Simon Waldman ajouta à son blog le récit de cette découverte, mais plus encore, il y inséra le contenu de l’article, accompagné des photos du magasine. Très vite, l’information se rependit, à tel point que la société anglaise d’édition Ipc média, qui appartient à Time Warner et qui édite encore aujourd’hui Homes and Garden, lui demanda de retirer l’article de son blog. L’information, relayée dans de nombreux médias dont Wired, le New York Times, Le Monde et de nombreux sites d’actualité spécialisés, s’était déjà largement diffusée. Simon Waldman, peu disposé à retirer de son site ce qu’il considérait comme un document historique dont la diffusion est souhaitable, lui répondit qu’il lui était de toute façon impossible de maîtriser l’information qui était maintenant relayée et dupliquée sur des centaines de sites. À la demande de l’Institut David S. Wyman, qui rassembla un nombre important de signatures, Ipc est revenu sur sa demande en confirmant que ce document présentait un intérêt historique et qu’il ne pouvait de toute façon exiger de droits, le document étant trop ancien. L’article étant aujourd’hui disponible sur son blog et sur de nombreux autres sites, l’objectif de Simon est atteint.

Un tel événement confirmerait qu’Internet permet à un quidam de diffuser efficacement une information à l’échelle mondiale. Pourtant, il n’est pas inutile de revenir sur la diffusion de cette information. Simon Waldman, à l’origine de cette information, fut journaliste pendant plus de dix ans. Il est aujourd’hui directeur de l’édition numérique du Gardian. En cela, la production de contenus est son métier. Son blog est par ailleurs très largement fourni. Il y est question des fonds d’investissement spécialisés sur la vente d’alcool, d’armes, de pornographie ou de jeux d’argent (Vice Fund), des positions de l’église sur l’homosexualité, mais aussi d’innovations technologiques, de musiques qu’il apprécie ou de photos personnelles classées par thème. En parcourant le site, on peut y voir ce qu’Internet propose de plus innovant. La rencontre de l’altérité avec une forte propension à la déprogrammation du lecteur. Loin du « moi je », le contenu présente un rapport au monde, tout comme les photos ou la musique. On peut ne pas aimer. On reste plus rarement indifférent. Avec le blog, la « page personnelle » évolue, comme l’usage du portable. Les sites narcissiques se font plus rares et le contenu prend de l’importance.

Pourtant, cela n’est pas suffisant. Il ne suffit pas de mettre une information sur Internet pour qu’elle circule. On le comprend bien, Wired, le New York Times, Le Monde n’y sont pas pour rien. Si cette information s’est diffusée si rapidement, cela n’est pas le fruit du hasard. Elle fut produite par une personne dont c’est le métier et dont le blog jouissait déjà d’une reconnaissance. Elle fut relayée par quelques sites, puis, rapidement, par des quotidiens ou des mensuels de renom. Pour circuler, une information doit avant tout présenter un intérêt, et manifestement, le numéro de cette revue ne laisse pas indifférent. Ce qui est nouveau, peut-être, ce n’est pas la possibilité pour quiconque de rendre publiques des informations, mais de les diffuser plus facilement lorsqu’elles sont intéressantes…

Le blog de Simon Waldman (Words of Waldman)

La partie du blog consacrée au numéro de Homes and Gardens

Résumé

Un événement récent confirme à quel point Internet permet à un individu de diffuser rapidement une information. Cette année, un dénommé Simon Waldman tombe sur un article vantant le bon goût d’Hitler, à la lecture d’un numéro de 1938 du magasine Homes and Gardens. Son beau père avait gardé ce numéro qui présentait dans un […]

Boris Beaude

Géographe, il est spécialisé dans la géographie d'Internet et enseigne à l'Institut d'Études Politiques de Paris. Il prépare une thèse sur la dimension spatiale d'Internet et plus particulièrement sur le piratage de ressources musicales. Il fait partie de la Rédaction d'EspacesTemps.net, où il est responsable du Site du mois.

Pour faire référence à cet article (ISO 690)

Boris Beaude, « At Home with Hitler… », EspacesTemps.net, Objets, 2003/11/05. URL : https://www.espacestemps.net/articles/at-home-with-hitler/