Virginie Milliot

Virginie Milliot est maître de conférences au département d’anthropologie de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ses recherches portent sur les processus d’émergence sociale et culturelle, dont les villes sont le creuset, et sur les politiques de reconnaissance et d’institutionnalisation dont ces dynamiques font l’objet. Auteur d’une thèse sur « l’indigénéisation » du Hip Hop dans le contexte français, elle a réalisé plusieurs recherches dans les banlieues populaires sur les cultures populaires et les politiques dites d’insertion par la culture. Elle développe, depuis 2006, des recherches sur les conflits d’espaces publics, et réalise depuis 2009 une ethnographie des marchés de la pauvreté à Paris. Ses dernières recherches sont l’occasion d’interroger la portée des liens faibles dans la socialisation urbaine et les dynamiques de constitution de publics depuis la rue.

Art participatif et spectacles urbains : une analyse des transformations des politiques de l’art à Lyon. Peer review

Virginie Milliot | 10.12.2013

L’Art sur la Place and the parade closing the Biennale de la Danse in Lyon can be considered as participative art happenings, designed to welcome the cultural diversity of the city. Several analyses and critiques presented these events as “political shams” or as “rituals of urban areas”. By using a corpus of data collected in the course of long term participant observations, I propose to reopen the debate about the political consequences of these projects. In order to analyse [...]