Terrhabmobile

Laurent Cailly (Université de Tours, UMR 7324 Citeres). Marie-Christine Fourny (Univ Grenoble Alpes, UMR 5114 Pacte). Sonia Chardonnel (CNRS, Pacte, F38100) Hélène Bailleul (Université de Rennes 2, UMR 6590 ESO) Rodolphe Dodier (Université d’Aix-Marseille, UMR 7303 Telemme) Benoit Feildel (Université de Tours, UMR 7324 Citeres) Sophie Louargant (Univ Grenoble Alpes, UMR 5114 Pacte) Les auteurs sont des géographes des universités de Tours, Grenoble, Aix-en-Provence, Rennes, spécialistes des questions de mobilité, des pratiques périurbaines, d’identités spatiales et territoriales. Ce collectif est engagé dans un programme de recherche ANR dirigé par Martin Vanier, en collaboration avec Romain Lajarge et Marie-Christine Fourny, et intitulé : « De l’habitabilité à la territorialité, et retour : à propos de périurbanités, d’individus et de collectifs en interaction ». Le texte synthétise une partie du positionnement scientifique d’une des équipes, dirigé par Laurent Cailly, et dont l’objet porte sur le rapport mobilité et habitabilité.

Lorsque la mobilité territorialise. Peer review

Des pratiques individuelles de mobilité à la mobilisation de solidarités collectives de proximité.

Terrhabmobile | 13.05.2013

Nous proposons, dans cet article, de mettre en perspective et de réinterroger différents travaux sur la mobilité périurbaine (Brès 2006, Cailly 2008, Chardonnel et Louargant 2007, Dodier 2009) pour développer l’hypothèse suivante : la mobilité, en tant qu’opérateur de continuité spatio-temporelle dans le quotidien des ménages, sollicite des relations fondées sur la proximité spatiale. Elle mobilise de ce fait des identités de territoire et participe, en retour, à la production de nouvelles identités collectives. Pour ce faire, nous partons [...]