Stanislas d’Ornano

Docteur en sciences politiques, enseignant en sciences économiques et sociales, membre de l’association PhiloLille.

‘I would prefer not to…’

Christian Ruby et Stanislas d’Ornano | 01.11.2005

Il n’y a pas toujours là de quoi troubler la conscience des citoyennes et des citoyens. Quelques usages un peu flottants de mots à la mode, le plus souvent, n’inquiètent guère. Pourtant, dans le discours public, les variations de termes, les changements d’usages, les déplacements d’expressions, les investissements massifs d’un terme — surtout lorsque ce [...]

L’exercice de soi hors de l’esthétique : l’antidote aux instrumentalisations de la culture.

Christian Ruby, Nouvelles lettres sur l’éducation esthétique de l’homme, 2005.

Stanislas d’Ornano | 01.10.2005

Envisager aujourd’hui l’étude du statut politique de la culture et des arts requiert de prendre en compte conjointement trois dimensions de l’époque. Nous sommes désorientés par la contradiction entre la multiplication, la pluralité des chemins (théories, styles de vie, genres artistiques) et la suggestion d’une accession à un terme (la fin de l’histoire, la société [...]

Die Übung an sich selbst außerhalb der Ästhetik: das Gegenmittel zu Instrumentalisierungen der Kultur.

Christian Ruby, Nouvelles lettres sur l’éducation esthétique de l’homme, 2005

Stanislas d’Ornano | 01.10.2005

In heutiger Zeit den politischen Status der Kultur und der Kunst zu untersuchen setzt voraus, dass man ebenfalls drei Aspekte unserer Epoche in Betracht zieht. Wir haben die Orientierung verloren aufgrund des Widerspruchs zwischen der Vielfalt der Wege (Theorien, Lebensstile, Kunstrichtungen) einerseits und der Vorstellung der Erreichung eines Ziels (das Ende der Geschichte, die vollkommene [...]