Riccardo Palma

Riccardo Palma (1963) est diplômé en architecture de l’École Polytechnique de Turin et il obtient le titre de Docteur de recherche par le Doctorat de recherche en Composition architectonique et urbaine du Iuav à Venise. Il est chercheur en composition architectonique et urbaine (Icar 14) auprès du Département de Conception Architectonique et de Design Industriel de l’École Polytechnique de Turin, où il développe une activité d’enseignement en tant que Prefesseur Associé. Il est membre du Collège Professoral du Doctorat de Recherche en Architecture et Conception à l’École Polytechnique de Turin. Son activité de recherche, initiée dans le groupe d’études conduit par Giancarlo Motta, s’est centrée sur l’enquête relative aux processus qui caractérisent le projet d’architecture avec une référence particulière aux rapports entre architecture et lieux, à aux modalités de l’écriture théorique en architecture et aux formes d’enseignement de projet d’architecture. Ces dernières années, il a acheminé une collaboration avec Chiara Occelli à travers laquelle, en conjugant les instruments de la composition architectonique et urbaine avec ceux de la restauration à l’échelle territoriale, il a entrepris une recherche en rapport avec le rôle de l’architecture des formes géographiques dans le design de l’habitat et dans la production des identités liées à l’habiter. En plus de divers essais en Italie et à l’étranger parmi lesquels “Détournements. Les figures cartographiques de la géographie dans le projet architecural” (in Aa. Vv., a cura di F. Pousin, Figures de la ville et construction des savoirs, CNRS Editions, Parigi 2005) – il a publié, sur le rôle de la représentation cartographique dans les processus de projets, le livre L’immaginario cartografico dell’architettura (Tecnograph, Bergamo 2002). Il a également dirigé plusieurs publications collectives dont Architettura, spazio scritto (UTET, Torino 2001), Macchine nascoste. Discipline e tecniche di rappresentazione nella composizione architettonica (UTET, Torino 2004) et, récemment, le volume de Giancarlo Motta e Antonia Pizzigoni, La Nuova Griglia Politecnica. Architettura e macchina di progetto (Franco Angeli, Milano 2011).

Stratigraphie du présent. Peer review

Cartographies pour un projet architectural du territoire.

Riccardo Palma | 16.01.2012

Cette recherche pose l’hypothèse de la construction de cartographies orientées au projet d’architecture du territoire. Le but est de produire des cartes qui puissent indiquer des règles de participation à l’échelle territoriale, en affrontant positivement la multiplicité des problèmes et des figures qui aujourd’hui sont impliqués dans le processus de transformation du territoire. L’article explore en particulier la possibilité de produire, à la lumière des techniques de la stratigraphie archéologique, un support de participation grâce auquel [...]