Nicolas Tavaglione

Philosophe et politologue, actuellement chargé d’enseignement au Département de science politique à l’Université de Genève. Ses recherches s’inscrivent dans le champ de la philosophie morale et politique, et portent sur la théorie du libéralisme, sur le rapport entre normativité morale et normativité politique, et sur divers aspects de la violence politique. Il est l’auteur notamment du Dilemme du soldat. Guerre juste et prohibition du meurtre, Genève, Labor & Fides, 2005. Sa thèse de doctorat, consacrée à une justification prudentielle de l’État de droit libéral dans la lignée du libéralisme de la prudence de Judith Shklar, est en voie de publication.

De l’inconvénient d’être nu.

Marcela Iacub, Par le trou de la serrure. Une histoire de la pudeur publique, XIX-XXIe siècle, 2008.

Nicolas Tavaglione | 20.05.2009

Comme ses travaux précédents l’ont démontré, Marcela Iacub affiche une rare maîtrise dans l’art de restituer avec humour et minutie les sinuosités de la raison juridique ― dans un souci « positiviste » de « dire la vérité sur ce que fait effectivement le droit » au-delà des habits idéologiques dont on couvre sa réalité [...]

Pataphysique de la menace.

Danny Trom, La promesse et l’obstacle. La gauche radicale et le problème juif, 2007.

Nicolas Tavaglione | 22.04.2008

Alors qu’on la croyait morte il y a à peine vingt ans, la gauche radicale forme pourtant aujourd’hui une galaxie vive et bouillonnante. « De l’extrême-gauche classique à l’altermondialisation », comme l’écrit Philippe Raynaud, la scène politique française fourmille aujourd’hui d’acteurs nourrissant « l’ambition de définir une “autre politique” en rupture avec le consensus libéral [...]