Jérôme Meizoz

Jérôme Meizoz enseigne la littérature française à l’Unil (Lausanne) où il dirige la Formation doctorale interdisciplinaire (Lettres). Sociologue de la littérature (Ehess), il a publié divers essais dont L’Âge du roman parlant 1919-1939 (Droz, 2001, préface de P. Bourdieu), Le Gueux philosophe. Jean-Jacques Rousseau (Antipodes 2003), L’Œil sociologue et la littérature (Slatkine Erudition 2004) et récemment Postures littéraires. Mises en scène modernes de l’auteur (Saltkine Erudition 2007).

Thèse mediocre ou roman prometteur ?

L.-F. Céline en historien de la médecine.

Jérôme Meizoz | 24.11.2008

L’écrivain, quand il se fait biographe, engage le plus souvent sa propre identité littéraire dans le personnage qu’il raconte. Pensons à la Vie de Rancé (1844) de Chateaubriand ou plus près de nous aux rêveries biographiques de Pierre Michon sur Balzac ou Faulkner, dans Trois auteurs (1997). Cet article propose une lecture détaillée de la [...]